Catégories
Argent Edito

Pourquoi je liquide toute mon assurance-vie en euros

Dans la confusion permanente qui est devenue la principale caractéristique de la politique fiscale de la France, il se dégage une seule et très claire certitude : tous les coups sont permis. L’Etat a besoin d’argent pour éponger ses erreurs passées et futures : il prend. Un point c’est tout, quitte à changer les règles du jeu au fur et à mesure de ses errements.

Dans la confusion permanente qui est devenue la principale caractéristique de la politique fiscale de la France, il se dégage une seule et très claire certitude : tous les coups sont permis.

L’Etat a besoin d’argent pour éponger ses erreurs passées et futures : il prend. Un point c’est tout. Quitte à changer les règles du jeu au fur et à mesure de ses errements.

Lorsque j’ai souscris une assurance-vie en France, j’ai adhéré à un contrat relativement clair : en échange de la mise à disposition d’une épargne stable et de long terme, celle dont a besoin un pays et ses entreprises pour investir dans le futur, les infrastructures et la recherche, je bénéficierai d’une exonération fiscale sur les revenus de ces placements, et partiellement sur les droits de succession (dans la limite d’un million de francs).

En outre une part significative (en général de 30 à 50%) de ces montants serait investie dans des emprunts d’Etat français, preuve supplémentaire de ma confiance.

Aujourd’hui  la première partie de ce contrat de confiance est rompue : ce qui est était jusqu’à présent exonéré sera soumis à taxation, et ce de façon rétroactive. Tous les revenus « exonérés » constitués au fil des années ne le sont plus.

Ils seront taxés au taux d’aujourd’hui, et surtout de demain…

« Ils n’oseront pas toucher à l’assurance-vie »

« Ils n’oseront pas toucher à l’assurance-vie » m’a toujours répété  avec une parfaite assurance mon banquier. Ils ont osé.

Aujourd’hui 15,5%, soit.  Mais demain, ou dans 10 ou 20 ans ?  Lorsque vous aurez besoin de puiser dans votre assurance-vie, de combien sera ce taux ? Pour mémoire : la CSG a été instaurée « à titre provisoire » en 1990 au taux de 1,1% pour financer le déficit de la Sécurité sociale.

Une CSG de 25 à 30% d’ici 10 à 20 ans est par conséquent tout à fait probable, sinon prévisible, ce d’autant plus que le gouvernement à plusieurs fois indiqué qu’il comptait utiliser la CSG  en priorité pour palier au faible rendement de l’impôt sur le revenu. En raison de sa simplicité et de son assiette très large, la CSG est de loin l’impôt qui rapporte le plus en France.

On parle déjà de financer les déficits des retraites avec la CSG : vous pouvez donc  imaginer la taille de la pompe à phynance qui va se mettre en place dans les prochaines années pour éponger 30 ans de déficits et de démagogie électoraliste.

Où l’Etat va t-il prendre cet argent ? Là où il est.

Dans les 1416 milliards d’euros placé par les Français dans leur assurance-vie. Vous avez une assurance-vie, donc vous êtes « riches » pour Hollande, Moscovoci et consorts, dont vous pouvez raquer indéfiniment pour leurs erreurs.

“L’assiette est très large. Il n’y pas de quotient familial, pas de niche. En 2013, la CSG permettra à l’Etat d’empocher 90 milliards d’euros. C’est le premier prélèvement, avant même l’impôt sur le revenu, qui rapporte environ 60 milliards d’euros”, souligne Vincent Drezet, du syndicat Solidaires-Finances publiques.

Un demi-point de CSG de plus, comme cela avait été avancé durant l’été, permettrait de rapporter 6 milliards d’euros.

“Le problème, c’est que cette ponction ampute directement le pouvoir d’achat des ménages”, prévient M. Drezet. De plus, augmenter la CSG de 0,5 point pour tout le monde a un impact différent selon sa situation, les taux n’étant pas les mêmes que l’on soit salarié (7,5 %), chômeur (6,2% ou 3,8%) ou retraité (6,6 % ou 3,8 %).

Les contrats en « euros », un placement absolument sécurisé ?

Le saviez-vous, la part « euros » de votre assurance-vie est en grande partie constituée d’emprunt d’Etat français.

Si vous avez une assurance-vie,  il est très probable qu’une partie assez importante de vos économies (en général au moins 30%) soit placée dans un poche dite « euros ». Cette partie est généralement présentée comme totalement sécurisée par votre banquier, en contrepartie d’un rendement très faible.

A l’époque où j’ai souscrit une assurance-vie,  il me semblait inconcevable de douter de la parole de l’Etat français ou de la compétence en matière d’économie et d’investissement de ses dirigeants. Première erreur.

De même qu’aujourd’hui il parait inconcevable que la France fasse défaut sur le paiement de sa dette comme un vulgaire pays du tiers monde.

Le mougeon
Le saviez-vous, la part « euros » de votre assurance-vie est en grande partie constituée d’emprunt d’Etat français.

Une situation complètement anormale

Mais la situation actuelle est en fait complètement hors norme dans l’histoire de l’économie, et totalement absurde : avec des taux d’intérêts proche de 0% (0.25% pour la BCE) et les États-Unis qui font  tourner la planche à billet (en jargon policé : QE, ou quantitative easing) à plein régime, les États en quasi faillite comme la France se financent quasiment à taux zéro.

Mais que se passera-t-il lorsque la planche à billet cessera de fonctionner et que les taux d’intérêts vont commencer à remonter ?

Dans ce cas de figure la situation de la France ne sera pas très différente de celle de la Grèce actuellement.

C’est une simple mesure de bon sens qui ne va pas tarder à s’imposer : la dette d’un pays endetté à près de 100% du PIB et qui emprunte pour payer ses intérêts vaudra peau de lapin, et sera remboursée à la sainte Totoche.

Le placement préféré des Français : un gros gâteau de 1416 milliards d’euros

La dette française n’est qu’un « junk bonds » de plus qui attend de tomber comme un fruit mur à la première attaque spéculative un peu sérieuse. Il sera trop tard pour s’en débarrasser lorsque les « zinzin » qui en détiennent la plus grande part auront commencé à la jeter par-dessus bord. Vous ne me croyez pas, j’exagère ?

Pensez aux valeurs « pères de famille » que votre banquier vous recommandait la bouche en cœur il y a dix ans ; France Télécom, Alcatel, Vivendi (Générale des eaux à l’époque).

Toutes ces valeurs  profitaient en fait d’un quasi-monopole entretenu à grand frais par l’Etat : dès qu’un pet de concurrence est apparu sur le marché elles se sont effondrées. Si vous avez investi comme un « père de famille » il y a dix ans, aujourd’hui vous avez perdu 90% de votre mise…

Si vous gardez vos emprunts d’Etat les yeux fermés, vous perdrez 100%. Un Etat ne peut pas faire faillite par définition : il peut toujours lever plus d’impôts et prendre dans la poche du contribuable pour mettre dans celle de l’épargnant. C’est le Ponzi scheme à grande échelle qu’on nous sert aujourd’hui sans la moindre pudeur, mais au  fond vous n’êtes obligé de participer : vendez tout !

Cela fera peut-être réfléchir les Madoff aux petits pieds qui occupent Bercy.

 

7 réponses sur « Pourquoi je liquide toute mon assurance-vie en euros »

Merci pour ce superbe article, cependant une relecture n’aurait pas été du luxe, le rédacteur emporté sans doute par son élan et sa fougue en a oublié quelques mots par ci par là ^^

Merci pour cet excellent article, néanmoins.
Concernant les nouvelles mesures fiscales qui font couler beaucoup d’encre à l’heure actuelle.
Si j’ai bien interprété le projet de taxation,, sachez que les contrats ouverts après 1997 ne sont pas concernés, sur ces derniers la CSG.RDS est prélevée chaque année. Sont dont concernés seul ceux ouverts avant 97. Quoi qu’il en soit cette taxation est injuste.

merci, nous allons faire un article plus détaillé sur la question prochainement, avec également les dispositions qui concernent les expatriés qui sont (pour le moment) épargnés par la CSG

le gouffre n’est pas du a Hollande Mosco et autre, ils essuient l’ardoise que Sarko et consort s’etaient bien gardes de reveler avant les elections. merci Sarko

C’ est tout à fait exacte. Cette situation est intolérable et s’apparente à une dictature. Il faut quitter la France urgemment . Mais ou aller ? La Thaïlande je ne rêve que de çà …. Mais comment éviter de se faire plumer làs bas ? . Je vient d’être dupr et escroquer par une fille Thai de l’Issan et je mesure maintenant les risques avec le peuple Thai très gentil en apparence mais vorace en affaire. Problème aussi de l’obtention des visas et du work permit ? C’est sur le monde entier rêve de venir s’installer en Thailande pour sa douceur de vivre, son soleil, son exotisme mais aussi le risque de perdre beaucoup.Je vais tout de même essayer. Mais passer une année sabbatique avec un super niveau de vie dû au change des monnaies et s’installer sans connaître beaucoup de monde n’est pas facile du tout surtout qu’il faudra dans tous les cas de figure s’associer avec des Thais . Mais quel enfer est devenu ce pays la France ou règne le mal être et l’omniprésence de la pression sociale dès l’enfance uniquement pour nourrir et assurer l’avenir de fonctionnaires qui se comportent comme des dictateurs sous couvert de république . Vos articles sont tout à fait juste.
Vive la liberté du travail, d’entreprendre et d’être heureux chose impossible désormais ici.

dans ce cas vendez tout ce que vous avez en France (prenez même si vous le pouvez quelques crédits à la consommation au près de ces voleurs des banquier sans naturellement penser à un seul instant ((il ont des assurances obligatoires pour ça ne vous prenez pas la tête ))à les rembourser un jour !)puis vous vous installez en Thaïlande « sans travailler » surtout (donc pas besoin du Work permis lequel vous n’obtiendrait pas en plus ,car il est délivré extrêmement difficilement aux étrangers dans le pays ….et encore !??)en calculent qu’avec 1500€ par mois vous pourriez vivre assez confortablement dans le royaume x par 12 mois = 18 000€ par an x par votre espérance de vie (vous calculer approximativement 25ans après 60ans au maxi et si vous vivez plus longtemps que l’espérance de vie moyen ,qui est de 85ans ,pour votre malheur personnel ,il vous suffira dans ce cas de provoquer en duel un cobra royale et el tour est joué )
18 000€ par an x 10an = 180 000€ pour 10 ans ,puis donc = 360 000pour 20ans et 450 000€ pour 25ans !(même avec l’inflation cela devrais suffire à subvenir à vos besoin al abs )
Si vous n’avez donc pas la somme approximative d’environ 500 000€ réuni (ou + !)après la liquidation de toute votre vie en France (cela dépend aussi naturellement de votre âge car plus vous êtes jeunes plus il vous faut de l’argent = c’est mathématique !..) que je ne peut connaitre ?) n’envisagez même pas de vous y installer pour de bon dans ce pays !!
N’y songez pour rien au monde donc à monter « votre propre affaire « la bas !! …cela se solde dans le 99,99% des cas par un échec retentissent(thaïs escroc associé au pas ) et une ruine assuré puisque c’est « un pays comme ça » et vous semblez déjà connaitre quelques prémices pour avoir été victime de ces gens …oh pardon!… de ces demoiselles plutôt aux larges et irrésistibles sourires )
La Thaïlande est un pays délicieux à vivre si on ne travaille pas (n’oubliez jamais cela ) mais peut vite devenir un cauchemarde absolu pour ceux qui croyant qu’ils vont s’en sortir la abs mieux que tous les autres en montant leur propre truc d’une façon plus intelligente que les précédents ,car => tout est tous simplement fait la bas (et c’est très vicieux sachez le )pour vous y empêcher de réussir (prospérer sur leur sol )dans ce pays en tant qu’étranger et profiter donc de leur largesse moyen en pognon que vous leur apportez tout ne demandant surtout rien aux Thaïs sauf quelques services d’usage (logement ,nourriture ,les filles de joie etc etc ) qu’ils sont bien prêt à vous offrir moyen en finance de votre part et « basta » ! !
N’oubliez aps non plus qu’en Thaïlande vous serez « toute votre vie » considéré comme « simple étranger » (à plumer au passage même si femme thaïs + 4 enfant avec sachez le aussi !!)et qu’ils nous tolérant simplement et « tous juste » (à condition de monter son portefeuille en arrivent et de l’utiliser surtout )et à défaut de nous « aimer » ….ce qui n’est naturellement pas le cas !)
Bonne installation je vous souhaite aux pays « des sourires si spontanés » (oh pardon …au pays des sourire si commerciaux plutôt )

dieu sait que j’aime ce pays pour toutes les raisons qui ont étes evoquées , mais l’analyse d’ensemble par pascal genius est pour ma part visée droit dans le mille .

apres avoir essayé nombres d’essais (sur 15 ans ) pour atteindre un sentiment de relation a l’occidentale , basée sur l’amitié , la confiance et le reste de nos valeurs « d’ici » j’en suis arrivé a une conclusion :

impossible et inespéré …deux peuples , pensées , croyances , necessités et autre religion trop differentes , absence d’un systeme social maladie ou autre existant chez nous ( qui explique cet eternel attachement a trouver du capital )et c etc ..

pour finir je vais quand meme aller vivre la bas un max , ca ne pourra etre de toute facon que mieux que de ce coté a attendre sur le « titanic » ..

je respecte les thais , j’ai de tres tres bon rapports avec eux , j’aime ce peuple et sa facon de vivre …..mais je pense et suis maintenant convaincu que c’est pour une raison tres simple :
je ne cherche plus une vraie relation de sentiment , je profite de ce que peux m’apporter n’importe lequel d’entre eux, la douceur de vie de leur pays , et si cela doit couter en valeur monetaire , je prend garde a ce que cela corresponde au bonheur que j’en retire…et tout en respectant tous ceux qui m’entourent , toujours ..

un peu comme certain pratiquent avec les filles de la bas , un peu de plaisir physique contre une poignée de baths , moi je l’adapte a tout le pays , parce que je pense que c’est comme ca qu’on se sent le mieux pour une raison simple ……..un farang est , et restera un farang ,
ce mot a double consonnance si dur a interpreter : le plus gentil des etrangers comme le pire des » bougnouls », faut etre realiste .

faut se laisser aller sans question la bas , profiter de ce qui est possible , et se dire que le jour ou ca se terminera , on aura toujours pris ce qui devait l’etre .
c’est plus le cas en france ……..ou ce sourire si agreable (meme a consonance financiere) de la bas reste quand meme plus facile a vivre que celui de nombre de nos concitoyens ici……

dommage pour Marianne , c’etait une bien jolie fille …………………….

Laisser un commentaire