Catégories
Actu

Revue de presse Thaïlande – France – Cambodge – Central Group

Les élections en Thaïlande auront lieu  pendant la première moitié de 2011 – L’offre de médiation de la France rejetée par la Thaïlande – La Thaïlande évacue ses ressortissants en Egypte – Central augmente son budget de 60%

Abhisit Vejjajiva, Premier Ministre thaïlandais, a déclaré qu’il ne finirait pas son mandat et que les élections en vue d’élire un nouveau gouvernement, seront organisées pendant la première moitié de 2011.

Cette annonce fait suite à la grogne grandissante des “Chemises Jaunes” qui réclament, depuis la semaine dernière, le départ du Premier Ministre. Sa gestion de la crise entre la Thaïlande et le Cambodge a été très critiquée par les nationalistes de la PAD. (The Nation)

La médiation de la France écartée par la Thaïlande

Non Merci ! Titre le Bangkok Post pour annoncer le rejet de la mediation francaise

Le ministère des Affaires Étrangères français a fait savoir qu’il était prêt a coordonner un accord de paix entre le Cambodge et la Thaïlande, mais le Vice Premier Ministre thailandais Suthep Thaugsuban a rejeté cette aide, affirmant qu’un accord entre les deux pays voisins devait être conclu sans l’aide d’un quelconque pays tiers.

La France a exercé un protectorat sur le Cambodge de 1863 à 1953. Lors de la préparation d’un traité -le traité de 1907, qui restitue deux provinces du Siam au Cambodge – une commission de délimitation avait travaillé entre 1904 et 1908 à établir plusieurs cartes de la région. Des cartes que la France est prête à fournir pour contribuer à la résolution du conflit entre la Thaïlande et le Cambodge.

« Ces archives sont accessibles et ont déjà été consultées au cours des dernières années. Nous apporterons bien entendu toute l’aide nécessaire à tout pays qui nous demanderait de consulter ou prendre copie de ces documents »,

a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valéro.

La Thaïlande avait perdu le temple de Preah Vihear au profit du Cambodge en 1962 à cause d’une carte française utilisée par la Cour Internationale de Justice. (Bernama)

La Thaïlande évacue ses ressortissants en Égypte

A cause de la crise politique qui touche l’Égypte depuis plus de deux semaines, la Thaïlande a déjà affrété deux avions destinés au rapatriement des citoyens thaïlandais restant encore en Egypte.  338 personnes, principalement des Thaïs musulmans, étudiants et ouvriers, ont déjà été ramenés à Bangkok. Il en resterait encore entre 2500 et 3000 sur le sol égyptien, où la vie est de plus en plus difficile à cause de la fermeture des banques et des supermarchés. (Timeslive)

Central augmente son budget de 60%

Central Group of Companies, la plus grosse entreprise de distribution de Thaïlande, va augmenter son budget pour les investissements de 60% cette année, pour un total de 20 milliards de bahts. Le groupe profite de la forte croissance de l’économie thaïlandaise pour investir et étendre son activité. Parmi les projets en cours, on trouve un complexe géant de bureaux et d’appartements de luxe baptisé Central Embassy;  ainsi que l’ouverture de plusieurs grands magasins en province et une expansion en Chine. (Bangkok Post)

  • voyons !
    mon précédent commentaire dans THAILANDERFR , doutait que les dirigeants thailandais ne désirera jamais négocier avec le Cambodge en se basant sur la carte offerte par la La France lors du traité Franco-Siam de 1907.
    On voit , dans ce conflit , la malhonnêteté de la part des thailandais .
    Dans l’espoir , il reste encore l’ONU , qui peut rendre la paix , et la justice , à la population civile .

    • C’est compréhensible, car si je suis parmi les gouvernements Thaïlandais je n’aurais surtout pas besoin d’un tiers pour résoudre ce conflit, car la Hay a déjà rendu son verdict en 1962.

  • Pourquoi revenir sur ces décisions… surtout que la Thaïlande n’est pas particulièrement à plaindre, par rapport au Cambodge. Dommage que l’article ne traite pas, ou ne tente pas de traiter les fondements du conflit.