Photo by CDC Global utilisée sous Creative Commons licence

L’épidémie de dengue s’amplifie en Thaïlande avec l’arrivée de la saison des pluies, et le nombre de cas est en forte augmentation par rapport à l’année dernière.

En 2018, au cours de la même période, 17 302 cas dont 21 décès avaient été notifiés.

23622 cas ont été recensés depuis le début de l’année 2019 soit une augmentation de 35% des cas et de 50% des décès.

Le 29 mai, le Dr Suwanchai Wattanayingcharoenchai, Directeur général du Département de contrôle des maladies (CRC) a déclaré que d’après les données relatives à la dengue du 1er janvier au 27 mai 2019, 23 622 patients étaient touchés par le virus, dont 30 sont décédés des suites de complications liées à la dengue hémorragique.

C’est dans la partie nord-est, la province de Nakhon Ratchasima que l’on compte le plus grand nombre de patients touchés (1 424 cas), suivie de la province d’Ubon Ratchathani (1 267).

900 cas et un mort à Bangkok

À Bangkok près de 900 cas de dengue et un décès ont été signalés de janvier à mars, selon le département de la santé de Bangkok.

La dengue est transmise par les moustiques Aedes. Selon le DDC, les symptômes courants incluent une fièvre soudaine de haut niveau qui dure de 2 à 5 jours, des maux de tête, des douleurs oculaires, des douleurs corporelles, des nausées, des vomissements, une anorexie, une toux sans écoulement, des rougeurs de la peau au visage, des pétéchies de la peau des bras, des jambes et des articulations.

4/5 (1 Review)

Laisser un commentaire