La police thaïlandaise a saisi plus de 22 millions de comprimés de méthamphétamine (yaba) dans la province septentrionale de Chiang Rai dans le nord de la Thaïlande, près de la frontière avec le Myanmar et le Laos.

En plus des 22 millions de comprimés de speed, la police a également saisi 100 kg de « ice » ou crystal méthamphétamines : la valeur totale du chargement de drogue intercepté est évalué à deux milliards de bahts (environ 54 millions d’euros). Trois trafiquants présumés ont été arrêtés.

Lors de la première saisie, la police de répression des stupéfiants a retrouvé 12 200 000 pilules de speed et 100 kg de méthamphétamine en cristaux (crystal meth) dans les trois camionnettes appartenant aux suspects dans le district de Chiang Khong le 13 octobre, a déclaré Chalermkiart Srivorakhan, chef adjoint de la police nationale.

Une saisie hors du commun

Cette saisie de drogue hors du commun fait suite à une information selon laquelle un gang de trafiquants de drogue ferait passer en contrebande une grande quantité de substances illicites du district de Phaya Mengrai au centre de Chiang Rai.

Dans le cadre d’une autre opération, la Police provinciale a saisi 10 millions de comprimés de speed abandonnés dans le district de Mae Lao par un gang de trafiquants de drogue après une poursuite policière.

Une partie de l’énorme quantité de drogues saisies entre le 13 et le 14 octobre a été exposée lors d’une conférence de presse au siège du Bureau de répression des stupéfiants à Bangkok, lundi.

La police et le Bureau de la lutte contre les stupéfiants ont présenté le chargement soigneusement emballé dans des sacs à engrais contenant chacun 400 000 pilules de yaba.

Au cours de la conférence de presse, la police a également annoncé quatre autres saisies de drogue : 1 800 kg de marijuana, 7,9 kg de cocaïne et cinq armes.

La Thaïlande est un pays de plus en plus touché par la drogue, avec une surproduction de méthamphétamines inquiétante.

La Thaïlande inondée par la drogue

La production et le trafic de drogues ont atteint des niveaux sans précédent dans la région du Mékong en Asie du Sud-Est et en Asie de l’Est.

Le pays est inondé par la drogue, les prix baissent et rendent donc méthamphétamines et drogues accessibles à une nouvelle clientèle. Les jeunes y ont de plus en plus confrontés.

En 2014 en Thaïlande, le prix d’un comprimé de méthamphétamine se situait entre 4 et 7 dollars alors qu’en 2017, il coûtait entre 1,5 et 4,5 dollars.

À Singapour, même constat, les prix sont tombés de 20 dollars en 2014 à 6 dollars en 2017, selon les données des Nations Unies cette année.

Les saisies de drogue en Thaïlande deviennent de plus en plus fréquentes, en août avait eu lieu l’une des plus grandes, avec 14 millions de comprimés de méthamphétamine d’une valeur de 45 millions de dollars saisis par la police.

 

Source: Bangkok Post

3.8/5 (5 Reviews)

Laisser un commentaire