Le sud la Thaïlande est touché depuis le début du mois par des pluies diluviennes. Le bilan s'alourdit et fait état de 21 morts.

13 provinces sont actuellement affectées par les inondations et c'est plus particulièrement à Nakhon Si Thammarat et Chumphon que les dégâts sont les plus importants.

Cependant dans certaines destinations touristiques fortement perturbées la semaine dernière, la situation commence à s'améliorer.

La circulation routière et par voie ferrée reste cependant problématique dans certaines régions du sud.

Du côté de l'île de Koh Samui, lieu très touristique, RFI signalait il y a deux jours que « des touristes sont coincés dans leur hôtel, incapables de prendre un vol pour échapper au déluge ».

Mais selon un communiqué publié le 9 janvier par l'agence officielle du tourisme en Thaïlande tatnews.org, la situation est redevenue normale à Koh Samui.

Voici une mise à jour (au 9 janvier 18h30 GMT +7) concernant la situation des inondations dans chaque région:

Ko Samui, Ko Phangan, Ko Tao dans le Golfe de Thaïlande ont vu le retour de la situation à la normale à partir du dimanche 8 janvier 2017.

Les vols en partance de l'aéroport de Ko Samui sont en cours de reprise et il n'y plus de passagers bloqués.

Tous les services de transport par eau, y compris le catamaran et les ferries, exploités par les compagnies privées - Songserm Rungraung Boat, Lomprayah, et Seatran Discovery - fonctionnent également normalement.

Cependant, les excursions entre les îles en bateau à grande vitesse (speed boat) ont temporairement été suspendues en raison des conditions météo défavorables.

Les hôtels et les gîtes des trois îles ont signalé un taux d'occupation d'environ 70 pour cent.

Nakhon Si Thammarat

Les eaux de crue dans le centre-ville commencent à reculer mais certaines zones à la périphérie de la ville sont encore sous l'eau.

L'aéroport de la province a été temporairement fermé du 6 au 9 janvier 2017. Les passagers sont invités à vérifier l'état des vols après le 10 janvier.

La situation évolue cependant rapidement et il est également conseillé de consulter les sites météo thaïlandais en direct

Les trains de longue distance en provenance de Bangkok ont ​​été suspendus à la station de Thung Song .

Wutthichart Kalayanamitr, le président de la SRT (State Railway of Thailand), a affirmé dimanche que la réparation des lignes ne pourra pas se faire tant que le niveau de l'eau n'aura pas diminué.

Hat Yai, Songkhla

Les vols à destination de Hat Yai n'ont pas été touchés par les inondations tandis que les services d'autobus inter-provinciaux sont également en cours de reprise comme d'habitude.

Quelques districts dans Sonkhla qui sont adjacents au lac de Songkhla sont encore affectés par les eaux de crue qui coulent de Phattalung et de Nakhon Si Thammarat. Le marché flottant de Klong Dan dans le district de Ranot a été fermé.

Krabi

La province de Krabi a été affectée par les pluies récentes et les autorités locales ont décidé de fermer deux parcs marins nationaux: le parc national de Lanta et les îles environnantes du 9 au 11 Janvier 2017.

Le parc national Than Bok Korani est également fermé à partir du 9 janvier jusqu'à ce que les conditions météorologiques s'améliorent.

Chumphon

La situation dans la ville elle - même est toujours problématique, avec des niveaux de crue de plus d'un mètre dans les zones basses inondables.

Trang

Les inondations dans la plupart des régions de Trang sont maintenant en recul sauf le long du cours de la rivière Trang.

Les transports routiers perturbés

Il reste cependant difficile de se déplacer puisque les transports sont eux aussi perturbés. A Nakhon Si Thammarat, l'aéroport est toujours fermé et le train reliant Bangkok aux provinces du sud est bloqué au niveau de la station de Thung Song.

A Bangkok, certaines lignes de bus ont repris leur service en direction de provinces du sud. Cependant, les routes inondées de Nakhon Si Thammarat, Surat Thani ou de Trang obligent les chauffeurs à faire des détours.

Face à ce début de saison catastrophique, le ministre de l'Intérieur a demandé que soit rapidement allouée la somme de 50 millions de baht pour chaque province inondée.