Catégories
Actu

De nouvelles macabres découvertes au “Temple des tigres”

Au moins 40 bébés tigres morts ont été découverts ce matin par la police à l’intérieur du très controversé “Tiger temple”.

La première image a été envoyé sur Twitter par Dario Pignatelli, un photojournaliste basé à Bangkok.

Mai depuis les autorités qui ont fouillé plus en détail le temple ont fait d’autres découvertes, tout aussi inquiétantes comme cette peau de tigre.

tigerskin
Photo : http://www.khaosodenglish.com/

Joint au téléphone par le journal Khaosod, il a dit avoir pris la photo à environ 10:30, et compté environ quarante corps de bébés tigres, apparemment tués récemment.

D‘autres découvertes macabres ont été faites par la police sur place dont des parties d’animaux congelées, y compris certaines espèces protégées.

Malheureusement les soupçons de maltraitance qui entachaient la réputation du temple depuis de nombreuses années semblent se confirmer, à la lumière des dernières informations publiées par la presse thaïlandaise.

Le temple des tigres n’était pas seulement un piège à touristes comme l’avions déjà constaté en 2014, mais aussi un centre de trafic pour des espèces protégées, à commencer par les tigres.

Un journaliste de Khaosod sur place a confirmé le récit de Pignatelli. Il a également rapporté avoir vu des intestins d’animaux dans des conteneurs, des tas de cornes de cerf, un sanglier mort et le crâne d’un taureau.

tiger-temple0106_002

Le Tiger Temple situé à Sai Yok, quartier de Kanchanaburi était censé posséder 147 tigres a été évacué par la police cette semaine : les animaux ont été relocalisé dans un autre endroit.

Le Wat Pha Luang Ta Bua, dit Temple aux tigres, était devenu une attraction pour touristes, qui venaient en Thaïlande du monde entier pour se faire photographier en train de côtoyer les félins.

Mais le “Temple des tigres” était au centre d’une polémique depuis la publication en 2008 d’un rapport  de l’association de défense des animaux Care for the Wild International (CWI).

 

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.