Catégories
Actu Bouddhisme Culture

Demain les Thaïlandais fêtent Makha Bucha

Le 22 février 2016, est un jour férié en Thaïlande. Les administrations seront fermées, de même que les banques, les Ambassades et de nombreuses entreprises pour célébrer Makha Bucha

Le 22 février 2016 est cette année le jour de Makha Bucha (วันมาฆบูชา), un jour férié dans toute la Thaïlande. Les administrations seront fermées, de même que les banques, les Ambassades et de nombreuses entreprises.

Durant Makha Bucha, les bouddhistes, majoritaires dans le pays, observent un certain nombre de règles, telles qu’aller au temple pour rendre hommage au Bouddha.

Tout au long de cette journée, il ne faut surtout pas oublier de faire “Lab Sin”. Il s’agit d’observer les cinq préceptes de base du bouddhisme:

– Ne pas tuer
– Ne pas voler
– Ne pas tromper son/sa conjoint(e)
– Ne pas mentir
– Ne pas boire d’alcool

L’alcool est donc généralement interdit à la vente les jours de fêtes bouddhiques. D’ailleurs, de nombreux établissements préfèrent restés fermés pendant les 24 heures que dure cette célébration.

Rondes nocturnes autour des temples

A la tombée de la nuit, les adeptes se réunissent dans les temples pour participer à des processions aux chandelles, appelées « Wian Tiam » ou “Vien Tien”.

Conduits par les bonzes, ils effectuent trois fois le tour du Bot du Wat en tenant une bougie, trois bâtons d’encens et des fleurs : un tour en l’honneur du Bouddha, un deuxième pour son enseignement, et un dernier pour ses disciples.

A la fin des trois tours, chacun dépose sa bougie devant le sanctuaire.

Un autre événement est populaire pour les croyants: la cérémonie sacrée du « bain rituel des reliques de Bouddha » à Tambon Khuea Nam.

Le Wat Pa Ban Kho abrite une pagode où sont conservées des reliques de Bouddha. A l’intérieur se trouvent des sculptures illustrant l’histoire de Bouddha et des images de ce dernier dans différentes positions.

Outre le rituel du bain, les adeptes peuvent aussi participer au rite de la lumière ondulante autour du Chedi et prendre part à la célébration royale pour rendre hommage à la famille royale, le Roi Bhumibol Adulyadej et la Reine Sirikit.

Makha Bucha, double commémoration de la vie du Bouddha

“Makha Bucha ” commémore plusieurs événements qui ont eu lieu à la même date, il y a plus 2500 ans dans l’histoire légendaire de la vie du Bouddha, à 44 années d’intervalle.

Le premier a eu lieu 45 ans avant le début de l’ère bouddhiste (jour de la mort de Bouddha, l’an 543 avant JC) le jour où 1250 disciples sont venus spontanément et sans se concerter, rendre hommage au Bouddha, la nuit de la pleine lune, 9 mois après son “Illumination” au temple de Weluwan Mahawiharn en Inde.

makkabuchabouddhaopt
Makha Bucha est le jour où 1250 disciples sont venus spontanément rendre hommage au Bouddha, la nuit de la pleine lune, 9 mois après son “Illumination”

Tous étaient “อรหันต์ Arhantas » c’est à dire Illuminés, et tous ont été ordonnés par le Bouddha lui-même.

Trois principes fondamentaux

Le Bouddha Gautama Sakayamuni leur a ensuite enseigné la philosophie du bouddhisme en 3 principes fondamentaux :

Faire le Bien (ทำความดีทั้งทางกาย วาจา และใจ)

Eviter le Mal (ไม่ทำความชั่ว)

Purifier l’esprit (ทำจิตใจให้บริสุทธิ์)

Le même jour, 44 ans plus tard, un autre événement important est arrivé. Le jour où le Bouddha a décidé de faire ‘Parinibbhana’, ou nirvana, c’est à dire laisser l’esprit se séparer du corps (ou mourir) ce qu’il a fait 3 mois après cette date, le jour de la pleine lune des six mois lunaire (Ce jour est connu comme ‘ Visakha Bucha Day ‘, un autre fête bouddhiste).

En pali (une langue indo-européenne parlée autrefois en Inde et dans laquelle les premiers textes bouddhiques sont conservés), “Makha” est le mot qui représente le 3e mois lunaire hindou, tandis que “Bucha” signifie “honorer” ou “vénérer”.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire