Catégories
Actu ASEAN

Les Rohingyas rejetés par la Thaïlande et l’Indonésie

La crise des Rohingyas se poursuit en Asie du Sud-Est, alors que plusieurs centaines d’entre eux sont abandonnés en pleine mer par la Thaïlande et l’Indonésie.

La crise des migrants Rohingyas se poursuit en Asie du Sud-Est, et prend un tour de plus en plus dramatique, alors que plusieurs centaines d’entre eux sont abandonnés à leur sort en pleine mer.

Au milieu de la mer d’Andaman, au large de l’île touristique de Koh Lipe en Thaïlande, des hélicoptères lâchent des vivres dans l’eau. Au péril de leur vie, des hommes se jettent à la mer pour récupérer la nourriture.

Ces migrants sont refoulés depuis plusieurs jours par les différents pays de la région, dont l’Indonésie et la Thaïlande. L’ONU a prévenu que la situation pourrait se transformer en “désastre humanitaire”.

Cela fait deux mois que ce bateau est en perdition en mer en provenance de la Birmanie. À son bord, 300 passagers, des Rohingyas, une minorité musulmane persécutée qui tente de fuir les persécutions et la pauvreté au Bangladesh ou en Birmanie.

https://youtu.be/KLFgWVdj_QI

Plusieurs camps de migrants clandestins, cachés dans la jungle thaïlandaise au sud du pays, ont été l’objet de raids ces derniers mois, et plusieurs trafiquants ont été interpellés.

Une crise prévisible selon les ONG

Pendant des années, les organisations des Droits de l’Homme et des journalistes d’investigation ont publié des rapports sur les réseaux de traite des humains qui opèrent avec l’assistance et la protection des fonctionnaires corrompus de la Thaïlande du sud.

rohingyas15052015crop
La Une du Bangkok Post du 15 mai 2015, consacrée à la crise migratoire des Rohingyas

Les Rohingyas sont considérés comme la population la plus persécutée 
au monde par l’ONU, ethnie majoritairement musulmane, ils sont privés de leur nationalité  par la Birmanie depuis 1982.

Ils représentent 90 % du million d’habitants présents au nord de l’État de Rakhine au Myanmar, voisin du Bangladesh.

Persecutés en Birmanie, rejetés en Thaïlande

En Thaïlande, les Rohingyas sont délaissés par le gouvernement alors qu’ils sont de plus en plus nombreux à tenter de se rendre au pays du sourire pour échapper aux atroces conditions dans lesquelles ils vivent en Birmanie.

En février 2014 d’ailleurs, Bangkok avait annoncé le renvoi de 1300 réfugiés Rohingyas. La plupart d’entre eux avaient en effet fui des persécutions survenues en 2012 dans l’Etat Rahkine, à l’Ouest de la Birmanie.

En effet, l’année 2012 avait été mouvementée : selon le gouvernement birman, plus de 100 000 Rohingyas ont été déplacés, tandis que de terribles affrontements entre bouddhistes et musulmans de l’ethnie rohingya auraient fait 80 morts.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.