Catégories
Actu

Week end sanglant en Thaïlande

La confrontation entre pro et anti-Thaksin a fait trois nouvelles victimes ce week-end en Thaïlande dont deux enfants de cinq et douze ans.

La confrontation entre pro et anti-Thaksin a fait quatre nouvelles victimes ce week-end en Thaïlande dont trois enfants entre cinq et douze ans.

Le premier attentat a eu lieu hier samedi, dans la province de Trat, contre un meeting du PDRC et a tué une fillette de cinq ans et fait 39 blessés.

Le deuxième attentat a eu lieu aujourd’hui dimanche vers 17 heures dans le centre ville de Bangkok, devant le centre commercial Big C de Rajprasong, un quartier très fréquenté en temps normal par les Thaïlandais et les touristes.

L’attentat à la grenade à proximité d’un centre commercial Big C à Bangkok a fait trois morts, dont deux enfants.

Un garçon de 12 ans et une femme de 40 ans sont morts des graves blessures infligées par l’explosion d’une bombe qui a également blessé 22 autres personnes.

Mise à jour 24 février : un deuxième enfant est décédé de suites de ses blessures ce matin, ce qui porte le bilan de l’attentat de Bangkok à trois morts

Trois autres enfants qui ont été blessés dans l’explosion à proximité du site de rassemblement anti-gouvernement du PDRC à Bangkok sont dans un état grave : un garçon de neuf ans, souffre d’une blessure grave à la tête et d’une hémorragie interne tandis qu’une fille du même âge, souffre d’une hémorragie interne. Un troisième garçon, de huit ans est blessé au cou.

Le bilan des affrontements depuis le début de la crise commencée en décembre 2013 se monte maintenant à 17 morts.

Dans un message publié sur Facebook, la Première ministre par intérim Mme Yingluck Shinawatra a aussitôt condamné le recours à la violence :

Je condamne fermement l’usage de la violence ces derniers jours qui a causé de nombreux décès à la fois dans la province de Trat et surtout à Rachaprasong aujourd’hui.

Ce qui est particulièrement triste et inquiétant c’est que des vies d’enfants ont été perdues. Mes plus sincères condoléances vont aux victimes qui sont blessées, aux familles et aux amis de ceux qui ont perdu la vie.

Ces incidents violents sont des actes terroristes à des fins politiques sans aucun égard pour la vie humaine. Le gouvernement ne tolérera pas le terrorisme et a ordonné une enquête approfondie par les autorités pour trouver les coupables, et les traduire en justice sans exception.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.