Catégories
Actu

20 provinces touchées par les inondations

A la suite des fortes pluies de mousson, 20 provinces de Thaïlande ont été touchées de manière ponctuelle par des inondations, entrainant parfois une interruption du trafic ferroviaire et routier.

La situation n’est cependant en rien comparable avec celle de 2011 : les pluies sont abondantes, et c’est normal en cette saison, et il n’y a pour le moment aucune victime.

« La situation, à ce jour, n’est pas aussi préoccupante qu’ en 2011. Mais les médias ont traité le sujet de manière très intensive, et le public a commencé à paniquer, »

a déclaré le vice-Premier ministre Plodprasop Suraswadi, ajoutant que cette année, le niveau des eaux de crue n’était que la moitié de celui de 2011 à la même époque.

flood24092103crop
Le niveau des précipitations n’est que la moitié de celui de 2011 à la même époque

Il a ajouté que contrairement à 2011, les grands barrages du nord sont encore bien en dessous de leur capacité. Plodprasop, qui supervise les inondations et les opérations de gestion de l’eau, a qualifié la situation actuelle à un niveau de « semi-crise ».

Le trafic ferroviaire et routier est perturbé dans environ 20 provinces où des routes inondées sont couvertes de 40 à 80 cm d’eau avec plusieurs routes impraticables et services de train suspendus.

« Il est normal que les fortes pluies provoque des inondations, comme à Ayutthaya qui est entouré par trois rivières. Mais la situation n’est pas comme en 2011, où les digues ont éclaté et nous n’étions pas préparés »

La ligne de train Bangkok – Ubon Ratchathani a été suspendue jusqu’à nouvel ordre car les voies ferrées sont inondées : les provinces de Prachin Buri et la région de Korat dans vers Nakhon Ratchasima sont les plus touchées par les inondations car elles sont proches du parc national de Khao Yai, où la pluie est tombé sans discontinuer ces derniers jours.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire