Catégories
Actu

La Thaïlande parmi les pays touchés par le cyber-casse du siècle

La Thaïlande figure parmi les 27 pays touchés par les cyber-criminels qui ont volé au moins 45 millions de dollars en piratant une base de données de cartes de débit prépayées et effectués des retraits aux distributeurs automatiques.

La Thaïlande figure parmi les 27 pays touchés par les cyber-criminels qui ont volé au moins 45 millions de dollars en piratant une base de données de cartes de débit prépayées et effectués des retraits aux distributeurs automatiques.

Le montant du préjudice pour les banques thaïlandaises n’est pas encore connu, mais si vous avez un compte en banque en Thaïlande, c’est peut être le moment de vous connecter pour y jeter un coup d’oeil.

Le montant du préjudice pour les banques thaïlandaises n’est pas encore connu, mais si vous avez un compte en banque en Thaïlande, c’est peut être le moment de vous connecter pour y jeter un coup d’oeil.

Le hold-up du siècle porterait sur près de 45 millions de dollars et s’est déroulé « en quelques heures », a déclaré le bureau du procureur américain à Brooklyn, New York. Les procureurs américains ont dévoilé hier les charges contre huit personnes accusées de former la cellule du cyber gang de New York qui serait à l’origine d’un détournement de plusieurs millions de dollars.

En plus de la Thaïlande, les pirates informatiques ont volé de l’argent aux distributeurs automatiques en Belgique, Bulgarie, Canada, Colombie, République dominicaine, Egypte, Estonie, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Indonésie, Italie, Japon, Lettonie, Malaisie, Mexique, Pays-Bas, Pakistan , Roumanie, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Sri Lanka, Ukraine, Émirats arabes unis et États-Unis.

Sept des huit complices ont été arrêtés, selon le bureau du procureur américain. Le huitième, Alberto Yusi Lajud-Pena, qui était le chef et  surnommé «le Premier» et «Albertico», aurait été assassiné il y a deux semaines, a indiqué le FBI.

« Les accusés et leurs complices ont participé à un braquage de banque massif qui a atteint à travers l’Internet des banques dans le monde entier, » a déclaré le procureur Loretta Lynch dans un communiqué.

« A la place d’armes et de masques, cette organisation de cyber criminels a  utilisé des ordinateurs portables et de l’Internet. »

Dans la phase initiale, qui s’est déroulée sur plusieurs mois, les pirates auraient infiltré les réseaux informatiques de traitement de cartes de crédit, à  la recherche des bases de données de cartes de débit prépayées, un outil souvent utilisé par les employeurs et les organisations humanitaires.

Dans le premier raid présumé, les pirates ont ciblé RAKABANK dans les Émirats arabes unis. Après avoir manipulé les limites de retrait des cartes, les « encaisseurs » du gang ont effectué des retraits massifs dans les guichets automatiques : quelque 4.500 transactions d’une valeur de 5 millions de dollars dans près de 20 pays.

Dans la seconde attaque, le groupe a fait irruption dans la banque de Mascate basée à Oman. Puis, et en l’espace de 10 heures, les « encaisseurs » du gang ont effectué des retraits dans 24 pays et  ont réalisé quelque 36.000 transactions, retirant 40 millions de dollars aux guichets automatiques.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire