Faux Viagra Bangkok
Des boites de faux Viagra en vente à proximité d'un lieu touristique à Bangkok

Le Gouvernement Pharmaceutical Organisation (GPO), l’organisme qui assure la production et la mise sur le marché de médicaments génériques en Thaïlande, a annoncé pour le mois d’octobre la production d’un générique du Viagra, un médicament prescrit pour soigner les  cas d’impuissance masculine et de troubles érectiles.

Le directeur du GPO, Witit Artavatkun a déclaré que la Food and Drug Administration (FDA) a donné son autorisation pour produire le Silagra – un équivalent de Viagra générique qui contient du sildénafil, la même molécule que le Viagra.

Un coup dur pour les vendeurs de faux Viagra

«Cela va aider à lutter contre la distribution de  médicaments contrefaits», a déclaré le Dr Witit. «Il y a aussi beaucoup de personnes âgées pour qui le Viagra n’est pas accessible en raison de son prix élevé. »

Des boites de faux Viagra en vente à proximité d’un lieux touristique à Bangkok

Le médicament générique sera vendu sous forme de comprimés à des doses de 50mg et 100mg. Un comprimé de 50 mg sera vendu  25 baht chacun et un comprimé de 100mg 45 bahts. Le Viagra est actuellement au prix de 200 bahts par pilule, en vente seulement sur ordonnance et dans les hôpitaux.

Dans le sud-est asiatique, la vente de faux médicaments est une pratique assez répandue: les contrefaçons proviennent majoritairement de fabriques clandestines situées au sud de la Chine, non loin de la frontière birmane.

Même un touriste de passage en Thaïlande pourra difficilement éviter de croiser sur son chemin des boites de faux Viagra, Cialis et autres remèdes miracles.

En vente libre sur les étals qui bordent Sukhumvit road, une des artères les plus commerçantes de Bangkok aux cotés des lunettes Chanel et Gucci à 100 baht et des DVD piratés, ces contrefaçons sont souvent de bien médiocres copies détectables à l’œil nu. Lire aussi Faux médicaments: quand le remède est pire que le mal – A la Une, économie – thailande-fr.com

Le problème ne concerne pas uniquement les consommateurs de viagra ou de produits similaires, puisque toutes les catégories de médicaments sont contrefaites, du traitement antipaludique à la chimiothérapie en passant par la pilule contraceptive.

La petite pilule bleue qui a fait la fortune des laboratoires Pfizer, aurait servi de monnaie d’échange pour l’achat d’électeurs en Thaïlande. A cause des nouvelles sanctions encourues pour l’achat de votes, certains candidats auraient mis au point une cette tactique plus discrète, la distribution de comprimés de Viagra plutôt que de l’argent liquide.
Lire aussi Du Viagra contre des votes en Thaïlande – politique – thailande-fr.com

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire