Catégories
Actu

442 morts en Thaïlande, lente décrue en perspective

Le bilan tragique des inondations en Thaïlande n’en finit pas de s’alourdir: 442 personnes ont trouvé la mort et deux autres sont toujours portées disparues, a déclaré vendredi le Département de prévention et de réduction des catastrophes.

Le bilan tragique des inondations en Thaïlande n’en finit pas de s’alourdir:  442 personnes ont trouvé la mort et deux autres sont toujours portées disparues, a déclaré vendredi le Département de prévention et de réduction des catastrophes.

La province centrale de Nakhon Sawan est la province qui connaît jusqu’ici le plus lourd bilan humain, avec 61 morts depuis le début des inondations ; Phichit est la seconde province la plus touchée, avec 50 morts. Les inondations affectent toujours gravement 25 des 77 provinces thaïlandaises et concernent encore environ 710 000 foyers, soit 2,1 millions de personnes.

Plus de 4500 distributeurs de billets sont hors-services sur l’ensemble du pays

Depuis le 25 juillet dernier, les inondations ont affecté 3,3 millions de foyers, soit quelque 10 millions de personnes, dans 64 des 77 provinces du pays. Les pénuries se font toujours sentir à Bangkok et la Banque de Thaïlande a annoncé que treize banques commerciales ainsi qu’une institution financière ont fermé temporairement soit un total de 482 filiales dont 296 situées à Bangkok. Plus de 4500 distributeurs de billets sont hors-services sur l’ensemble du pays

Lente amélioration

Dans son dernier communiqué, le FROC (Organisme gouvernemental d’information sur les inondations) estime que

Les eaux de crue ont aujourd’hui presque disparu dans la province de Nakon Sawan, et les autorités locales de cette province ont prévu une journée de nettoyage pour le 5 novembre 2011. C’est un signe d’une évolution positive dans une province qui a été l’une des premières touchées par les inondations, ainsi qu’un signe de la coopération entre les autorités locales et les résidents de la province.

En revanche à Bangkok, la situation reste tendue: le gouverneur de Bangkok à ordonné aujourd’hui l’évacuation du quartier de Chatuchak, dans le nord de la capitale, connu pour son marché de week end.

Des canaux illégalement bloqués

Les tension demeurent avec les habitants des banlieues qui tentent de détruire des digues pour permetre l’évacuation de plus d’eau vers le centre ville. Hier des incidents ont eu lieu à proximité du Klog Prapa qui alimente la capitale en eau potable, entraînant une interruption momentanée de l’approvisionnement.

Beaucoup de canaux de la ville ont été  “illégalement bloqués»: une inspection récente révèle que de nombreuses structures ont été construites illégalement sur des voies d’eau dans 26 canaux dans l’est de Bangkok, ce qui est l’une des principales raisons pour lesquelles le drainage des inondations est si long, le ministère des Ressources naturelles et Environnement a déclaré hier. (Source: The Nation).

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.