La ville de Samut Sakhon, située à environ 40 km au sud de Bangkok, est en lockdown depuis samedi soir après que 548 travailleurs migrants birmans ont été testés positifs à la Covid-19.

Au cours d’une conférence de presse organisée à la hâte vers 21 heures hier soir, des mesures drastiques ont été annoncées pour endiguer la propagation du virus dans la province de Samut Sakhon au sud ouest de Bangkok.

Les autorités locales assurent que la pandémie est confinée uniquement à la communauté des travailleurs migrants travaillant dans le secteur de la pêche et que plus de 80% des cas sont asymptomatiques.

Avec effet immédiat jusqu’au 3 janvier, toutes les écoles, centres commerciaux, salons de beauté, salles de jeux et crèches seront fermés.

Les magasins d’alimentation ne peuvent ouvrir que pour des plats à emporter tandis que les marchés de produits frais ne seront autorisés à ouvrir que six heures par jour.

Tous les déplacements des travailleurs migrants à Samut Sakhon sont également interdits tandis que des restrictions seront imposées aux personnes qui quittent et se rendent dans la province.

Le nombre de cas annoncé hier est le chiffre le plus élevé jamais enregistré depuis que la Thaïlande a été touchée par le coronavirus pour la première fois en janvier 2020.

L’ancien décompte quotidien le plus élevé de cas remonte à mars, avec 188 cas à la suite d’un cluster dans un combat de boxe à Bangkok.

Cette découverte met également un terme à l’exception de la Thaïlande, qui était d’avoir des transmissions locales proches de zéro depuis que l’épidémie était sous contrôle au mois de mai.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

One reply on “548 nouveaux cas de Covid-19 en Thaïlande”

  1. La birmanie a des frontiere de plus de 1500 km il on un taux important de contamination reste a savoir si le covid 19 dans les pays chauds serait aussi virulent que dans les pays froid la est la question ecoutont Pr Raoult

Comments are closed.