Photo : Peerapat Wimolrungkarat
L'impuissance de l'Asean à résoudre le conflit pose problème. Photo : Peerapat Wimolrungkarat
Qui a tort, qui a raison dans la querelle frontalière qui oppose le Cambodge et la Thailande ? Difficile de se prononcer avec certitude, mais en attendant le nombre de victimes augmente de part et d'autres, et le conflit qui déchire les deux pays membres de l'Asean a provoqué le déplacement de 40000 réfugiés en Thailande.

Bonjour, la lecture de cet article est réservé à nos lecteurs ayant souscrit un abonnement Premium

Connexion à votre compte abonné (nouvelle fenêtre)

jemabonneblue