Catégories
Actu

La Thaïlande intensifie les contrôles sur les produits japonais

Le Ministère de la Santé a décidé d’intensifier l’inspection des aliments importés du Japon, après qu’il a été constaté que le lait et les épinards ont été contaminés par des rayonnements suite aux explosions dans des centrales nucléaires japonaises à Fukushima.

Le Ministère de la Santé a décidé d’intensifier l’inspection des aliments importés du Japon, après qu’il a été constaté que le lait et les épinards ont été contaminés par des rayonnements suite aux  explosions dans des centrales nucléaires japonaises à Fukushima.

Le Premier ministre Abhisit Vejjajiva se réunira avec les patrons du secteur privé pour discuter des effets du tremblement et du tsunami  japonais sur les industries thaïlandaises.

Le Comité économique et social national de développement du Conseil a été chargé d’étudier les conséquences économiques de la catastrophe. Le résultat sera présenté lors de la réunion, a déclaré le Premier ministre.

«Au départ, les entreprises dans l’industrie automobile pourraient être touchés par la fermeture des usines automobiles japonaises”,

a t-il ajouté.

Jusqu’à présent, environ 3.000 Thaïlandais sont rentrés du Japon et l’ambassade de Thaïlande à Tokyo est toujours à la recherche de 832 autres.

la Thaïlande pourrait faire face à un changement majeur dans la politique de l’investissement étranger des sociétés japonaises, en particulier en matière de sécurité alimentaire, selon la Chambre de commerce de la Thaïlande.

Pornsil Patchrintanakul, le vice-secrétaire général de la commission, a déclaré qu’il s’attendait a une vaste restructuration des investissements japonais à la suite des catastrophes naturelles de la semaine dernière.

Par exemple, le Japon importe plus de la moitié de sa nourriture, il est probable qu’il doive délocaliser sa production agricole dans les pays en développement en investissant des capitaux et de la technologie pour assurer son approvisionnement

 

 

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.