Officiellement appelé ” Bangkok Pride 2023″, le défilé a débuté au Bangkok Art & Culture Center ( BACC ) à l’intersection de Pathumwan pour se terminer au centre commercial Central World dans le quartier de Ratchaprasong.

Pita Limjaroenrat, le candidat favori au poste de premier ministre de la Thaïlande a participé à la parade de la fierté de Bangkok, promettant de faire adopter une loi qui permettrait le mariage entre personnes de même sexe et les droits à l’identité de genre s’il devient premier ministre.

De nombreux politiciens ont également participé au défilé, dont le gouverneur de Bangkok Chadchart Sittipunt , le leader de Move Forward Pita Limjaroenrat , le leader du Pheu Thai Cholnan Srikaew et sa candidate Paetongtarn Shinawatra . Les ambassadeurs américain , danois et finlandais en Thaïlande ont également participé pour la première fois.

Des milliers de personnes LGBTQ+, leurs amis et des dirigeants politiques ont défilé dans le centre de Bangkok, marquant le mois de la fierté et promouvant l’égalité des genres dans la deuxième parade officielle de la fierté organisée dans le pays. Les marcheurs ont agité des drapeaux arc-en-ciel avec une pancarte qui disait “liberté de choisir son genre” et une autre qui disait “l’amour est l’amour”, en couleurs arc-en-ciel.

Les figures politiques participant à la parade comprenaient Pita Limjaroenrat, le chef du parti progressiste Move Forward, qui cherche à diriger une coalition après avoir remporté le plus grand nombre de sièges lors d’une élection générale le 14 mai, lorsque les électeurs ont exprimé leur espoir de mettre fin à près de 10 ans de règne par les militaires et les gouvernements soutenus par les militaires.

“Une fois que le gouvernement sera formé, nous soutiendrons la loi sur l’égalité du mariage, la loi sur l’identité de genre et plusieurs autres, y compris le bien-être social”, a déclaré M. Pita aux journalistes lors de la parade.

La coalition, qui se composait de huit partis politiques, a pris l’engagement conjoint d’adopter des lois, notamment la loi sur l’égalité du mariage, pour garantir l’égalité des droits à tous les couples, quel que soit leur genre, après que l’adoption du projet de loi et des législations connexes a été bloquée au Parlement sous le précédent gouvernement.

La Thaïlande compte l’une des communautés lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres les plus ouvertes et visibles d’Asie, mais de nombreux militants politiques affirment que les lois et les institutions traditionnelles du pays n’ont pas encore reflété l’évolution des attitudes sociales et continuent à discriminer les personnes LGBT et les couples de même sexe.

Site Web | Plus de publications