Catégories
armée

Combien de fois devrai-je le démentir ?

Le général Anupong commence à en avoir assez de répondre aux questions des journalistes sur l’éventualité d’un nouveau coup d’État en Thaïlande. « Il n’y a rien, et l’armée n’est pas divisée, comme certains pourraient le croire. » a t-il ajouté. Cependant, toute l’agitation déployée par les militaires autour du général dissident Khattiya, pourrait laisser penser le contraire.

«Combien de fois devrai-je le dénier? Vous reporters feriez mieux de m’aider. Vous avez posé la question hier au commandant en chef adjoint de l’Armée Prayuth [Chanocha] et vous me le demandez encore aujourd’hui, et vous allez certainement me le demander de nouveau demain. Si ça continue le climat économique va finir par se dégrader »

Mais l’attention des médias a été récemment attirée par des rassemblements sans précédent des unités les plus importantes de l’armée à travers le pays afin de soutenir le général Anupong dans sa confrontation avec l’officier rebelle pro Thaksin, le général Khattiya Sawasdipol. Bon nombre d’observateurs  pensent que ces réunions avaient pour but de vérifier, ou de confirmer la fidélité de ces unités au commandement en chef de l’armée.

A l'approche du verdict sur les avoirs de Thaksin, les rumeurs de coup d'Etat ont repris

Ces rassemblements ont également été considérés par certains comme une mise en garde voilée  aux  chemises rouges pro-Thaksin qui prévoient des manifestations dans les jours à venir. Le général Anupong a insisté sur le fait qu’il peut y avoir des «problèmes individuels», mais que l’armée reste unie derrière le système démocratique.

Comment alors expliquer la nécessité de ces rassemblements suivant tous le même schéma, avec des soldats prêtant allégeance aux chefs des forces armées et dénonçant les activités du général Khattiya ? Des doutes sont apparus sur la nécessité de donner trop d’importance à un seul général dissident, que le commandement décrit comme un combattant isolé.

Au siège de la 11ème armée de terre, qui regroupe les principales unités de combat de la capitale et de ses banlieues, les soldats se sont rassemblés pour dénoncer Khattiya comme une stratégie visant à impliquer l’armée dans la politique, provoquant des divisions et nuisant à sa réputation. «Nous voulons simplement montrer que la majorité des soldats sont disciplinés et prêts à protéger l’honneur et la dignité de l’armée», a déclaré le Maj général Ukrit Narongwit, qui dirige la région de la 11e armée.

Pendant ce temps, au 11e régiment de l’armée de l’Infanterie de siège, un séminaire sur la discipline a été suivi par de nombreux commandants de bataillon, durant lequel les activités de Khattiya ont été largement et sévèrement condamnés.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire