Catégories
Politique

Thaksin en Thaïlande avant la fin de la semaine ?

La nouvelle doit encore être confirmée par Thaksin lui même aujourd’hui à midi, mais elle doit déjà provoquer pas mal de grincements de dents chez les militaires thaïlandais qui ne comptaient sans doute pas le revoir si tôt. L’ancien premier ministre Thaksin Shinawatra pourrait retourner dans son pays au plus tard cette semaine pour se défendre contre les accusations de corruption.

La nouvelle doit encore être confirmée par Thaksin lui même aujourd’hui à midi, mais elle doit déjà provoquer pas mal de grincements de dents chez les militaires thaïlandais qui ne comptaient sans doute pas le revoir si tôt. L’ancien premier ministre Thaksin Shinawatra pourrait retourner dans son pays au plus tard cette semaine pour se défendre contre les accusations de corruption.

Un site Internet pro-Thaksin, Hi-Thaksin.net, a déjà exhorté ses partisans à se rassembler à l’aéroport de Suvarnabhumi, jeudi matin pour « accueillir le Premier ministre Thaksin Shinawatra, que nous aimons, et dont on attend le retour depuis plus d’un an ».

Un membre du PPP, qui a demandé à ne pas être nommé, a déclaré au journal The Nation, que M. Thaksin devrait publier aujourd’hui une déclaration donnant l’horaire de son retour, y compris la date et le numéro du vol. La déclaration sera téléchargé sur un site pro-Thaksin, www.truethaksin.com, aujourd’hui à midi.

Toutefois, l’Alliance populaire pour la démocratie (PAD) a déclaré hier qu’elle s’opposera au retour de Thaksin, et a menacé de raviver les manifestations de rue qui, en 2006, avaient conduit à une crise politique puis à un coup d’Etat militaire contre Thaksin.

Les récentes spéculations sur le retour de Thaksin ont récemment repris de la vigueur. Depuis que la nouvelle que son passeport diplomatique lui a été rendu, elles sont devenues beaucoup plus crédibles. Si la rumeur se confirme, ce serait le premier séjour de Thaksin en Thailande depuis le coup d’Etat du 19 septembre 2006, alors qu’il se trouvait à New York pour assister à une réunion des Nations Unies.

Le général en chef de l’armée Anupong Paochinda a déclaré que M. Thaksin avait le droit de se défendre contre les accusations portées contre lui, mais a mis en garde toutes les parties contre d’éventuelles tentatives d’empêcher le processus juridique en cours contre M.Thaksin. L’armée n’interviendra pas en cas d’affrontements entre partisans et adversaires de M. Thaksin sans un ordre du gouvernement, a aussi déclaré Anupong.

Abhisit Vejjajiva, le chef de l’opposition démocrate a déclaré que son parti avait longtemps demandé le retour de Thaksin pour qu’il puisse faire face aux accusations portées contre lui.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire