Catégories
Médias Politique

Un Français rappelé à l’ordre pour s’être moqué de la junte

C’est une plaisanterie qui s’est finalement terminée sans trop de dégâts, mais qui démontre que toute critique est malvenue en Thaïlande

La semaine dernière, Yan Marchal a présenté publiquement ses excuses pour s’être moqué du chef de la junte dans une vidéo, après avoir reçu la visite de deux officiers de police.

Mardi, Yan Eric Marchal, expatrié à Bangkok, a posté sur Internet une vidéo où il interprétait une chanson parodique appelée “Returning Happiness to the People” ou “Rendre le bonheur au peuple”.

La vidéo a été visionnée plus d’un million de fois en 24h.

Deux jours plus tard, la police est venue lui rendre visite à son domicile, lui demandant de supprimer la vidéo et de signer une déclaration indiquant n’avoir subi aucune contrainte.

Yan Marchal update

“Je l’ai signé. Je ne choisirai pas de m’engager dans un combat que je ne peux pas gagner et qui finirait en problèmes juridiques, en annulation de mon visa ou les deux” a déclaré Yan Marchal

Une critique du système politique thaïlandais

La vidéo était une adaptation de “Returning Happiness to the Thai People”, la première chanson écrite par le chef de la junte Prayut Chan-o-cha, après le coup d’Etat de mai 2014, La chanson originale était largement diffusée en boucle sur la télévision et la radio.

En remplacement des paroles “Nous agirons conformément à nos promesses” et celles demandant “un tout petit peu de temps” au pouvoir, la version parodique se moque de Prayuth Chan-o-cha, toujours à la tête du pays depuis 5 ans et maintenant Premier ministre. La vidéo de 44 secondes comportait en fond visuel le logo du National Council for Peace and Order (NCPO), la junte militaire au pouvoir depuis 2014.

“Nous briserons nos promesses. Nous avons besoin de plus de temps et le système dictatorial continuera d’exister. Nous agirons de manière rusée. Nous avons juste besoin que vous soyez crédules et que vous fermiez les yeux. Le pays est appétissant. Nous allons dévorer l’argent de vos impôts.” chante Yan Eric Marchal en thaï, dans la vidéo maintenant supprimée.

Un nouveau clip pour présenter des excuses

Le Français n’a pas contacté l’ambassade française et a indiqué pouvoir le faire en dernier recours, si la vidéo parodique engendrait des poursuites judiciaires.

Yan Eric Marchal a posté la version anglaise du mémorandum, signé jeudi, sur les réseaux sociaux.

“J’ai volontairement accepté de passer un accord devant le colonel de la police… J’ai publié un clip moquant la chanson du Conseil National pour la Paix et l’Ordre (NCPO) le 10 juin 2019 et c’était un acte inapproprié.

Je me repens pour ma mauvaise action et ne recommencerai pas. Je voudrais présenter mes excuses au gouvernement ainsi qu’aux Thaïlandais pour mon comportement et les dommages causés” déclare en partie le mémorandum

Le Français devra également présenter ses excuses au gouvernement dans un nouveau clip et devra terminer sur une déclaration préétablie : “le mémorandum fut la conséquence de ma culpabilité et personne n’a été forcé”.

https://www.bangkokpost.com/news/general/1694548/frenchman-apologises-for-parody-clip

https://www.hrw.org/news/2019/06/14/thailand-authorities-punish-mockery-junta

5 réponses sur « Un Français rappelé à l’ordre pour s’être moqué de la junte »

En France, comme chacun le sait, c’est beaucoup mieux puisque le President si parfaitement maquillé peut insulter à loisir ses homologues italiens, hongrois et brésiliens, et provoquer l’allie américain en se pavanant aux bras du Ministre iranien qui a crié « mort a l’Amérique » et dont le pays finance le terrorisme.
Dois-je rappeler le sort fait aux gilets jaunes par la Police du regime français actuel qui a tabasse, gaze et mutile des gens venus exprimer leur ras le bol fiscal ?
Dans le même temps, au soir du14 juillet dernier, les Algériens exhibaient leur drapeau sur les Champs Elysées, y défilaient, cassaient des magasin et brûlaient des voitures,
Bel exemple de démocratie, en vérité.
Il y a des moments où il faut savoir fermer sa g….

Celui qui vient ouvrir sa grande gueule dans un pays où strictement personne ne l’a obligé à s’y installer alors qu’il reste dans sa France ou la corruption et les magouilles politicienne n’ont rien à envier avec ici car le pays des droits de l’homme ferait bien de faire du ménage avant de porter un jugement sur ces voisins no comment

Clair qu’ils sont ultra hypocrite dans ce pays! Le lavage de cerveau de est la règle et les libre penseur s sont systématiquement condamné…

Tout cela n’est pas très malin. Ce français installé à Bangkok depuis plusieurs années aurait dû savoir qu’on ne badine pas avec la politique et encore moins avec la royauté au pays du sourire.
Je pense que les français expatriés se doivent d’aimer la Thaïlande telle qu’elle est. Si d’aventure certains se trouvaient mal à l’aise dans ce pays, rien ne les empêche d’aller voir ailleurs.

Une dictature déguisée en paradis… Évidemment, avec des sous on ne vois plus les problèmes.Moi même quand je viens, tout paraît doux et paisible.
J’ai une amie qui est prof dans le sud de l’isaan et doit prendre un extra job pour gagner assez d’argent… 12000 baht pour une prof ça craint non ?
On force à supprimer une vidéo qui se moque du gouvernement mais on ne fait supprimer aucune vidéos qui montrent ouvertement la prostitution qui opère sans complexe dans les rues de certains sites touristiques….Quel hypocrisie

Laisser un commentaire