Catégories
Médias

En Thaïlande, la liberté de la presse a des limites

Le Premier ministre thaïlandais, le général Prayut Chan-o-chas’est adressé aux médias pour leur demander de ne pas trop exercer leur liberté car « cela pourrait faire plus de mal que de bien au pays. »

Le Premier ministre thaïlandais, le général Prayut Chan-o-cha s’est adressé aux  médias pour leur demander de ne pas trop exercer leur liberté car « cela pourrait faire plus de mal que de bien au pays. »
«J’aimerais que les membres des médias, peu importe qu’ils soient, éditeurs, journalistes, ou éditeurs de journaux télévisés, comprennent la situation actuelle. Si vous exercez  la liberté de la presse sans restriction, cela fera plus de mal que de bien au pays « , a t-il déclaré au cours d’une allocution télévisée.

L’actuel chef du gouvernement, au pouvoir depuis le coup d’Etat du 22 mai dernier, a notamment demandé aux medias de ne pas « propager de nouveaux conflits et de ne pas approfondir de vieilles blessures dans la société »

937081-chef-junte-militaire-pouvoir-thailande
Le général Prayuth caresse la tete d’un journaliste au cours d’une conférence de presse en Thaïlande

Il a également ajouté  qu’il était regrettable qu’il y ait encore des messages diffusés par les médias sociaux visant à inciter à la haine et aux conflits, la plupart d’entre eux diffusant de fausses nouvelles.

Le chef de la junte militaire au pouvoir en Thaïlande a déclenché une polémique la semaine dernière en caressant la tête d’un journaliste durant une conférence de presse. Son geste a été décrit comme une nouvelle preuve de la dérive autoritaire du régime et de sa volonté de contrôler les médias.

« C’est normal. C’est un geste très amical, une façon de montrer son affection », avait commenté le colonel Werachon Sukondhapatipak, porte-parole de la junte, interrogé par l’AFP.

Les médias sociaux sont dans le collimateur des autorités, qui ont fait bloquer plusieurs centaines de sites internet selon un rapport publié par la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH). L’organisation a révélé dans son rapport de novembre 2014 que le régime utilisait aussi les accusations de lèse-majesté pour restreindre la liberté d’expression.

Lien associé : https://www.fidh.org/en/asia/thailand/

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire