Catégories
Entreprises

Carrefour se retire de Thaïlande

Le géant européen de la distribution prévoit de se retirer du marché thaïlandais. Les discussions sont maintenant en cours afin de déterminer qui sera le repreneur des 39 magasins exploités à l’heure actuelle par le groupe français.

Avec 39 magasins sur le sol thaïlandais représentant plus de 16 milliards de bahts, Carrefour a exprimé son envie de se retirer du marché thaïlandais. Cette décision était connue depuis l’année dernière mais la reprise du parc de magasins est actuellement en discussion entre les différents intéressés, tel que le britannique Tesco, le japonais Aeon, Dairy Farm International Holdings Ltd de Hong-Kong, le Coréen Lotte ainsi que Big C Supercentre et Central Retail Corp, groupes thaïlandais.

Carrefour souhaite aussi se retirer de Malaisie et de Singapour qui comptent respectivement 19 et deux magasins de l’enseigne. Le groupe français abandonne ainsi le marché de l’Asie du Sud-Est gardant tout de même son activité en Indonésie où il possède plus d’une soixantaine de magasins. Le groupe est également bien implanté en Chine et à Taïwan qui cumulent à eux deux plus de 220 enseignes.

Carrefour Thailande
Carrefour souhaite se retirer du marché thailandais de la grande distribution où il occupe la cinquième place

Le marché asiatique ne représente que 7,5% du chiffre total de l’entreprise française. Carrefour compte actuellement plus de 8000 magasins dans le monde dont plus de 1300 hypermarchés.

D’après certains analystes, Carrefour n’a pas su adapter son marché à la clientèle thaïlandaise. Ainsi, le fonctionnement des hypermarchés n’était efficace que dans les grandes villes, manquant une bonne partie de la population. Les chiffres décevants et la concurrence des petites supérettes ont incité le siège français à vendre le parc de magasins thaïlandais.

Carrefour est le cinquième distributeur de Thaïlande, derrière des enseignes comme Tesco Lotus, Seven Eleven et Big C.

Melaine Brou

6 réponses sur « Carrefour se retire de Thaïlande »

Carrefour se retire de Thailande. Bon. C’est la stratégie d’un groupe qui n’a pas su s’adapter au marché. Pour nous français qui appréçions de temps à autres des produits alimentaires de France il y a Rimping Super Market qui a d’excellents produits ainsi qu’une boulangerie extraordinaire dans son choix, d’excellents prix et avec un service d’hygiène parfait. A faire réfléchir bon nombre de boulangerie de notre belle Gaulle!!!! Ce, sans faire de pub juste un petit avis pour les bonnes tables!!!!
Arnaud

C’est une mort annoncée, quand on veut faire du français ailleurs qu’en France, sans tenir compte des habitudes alimentaires des locaux, et bien on va forcément droit dans le mur. Jetais bien contente en tant que française de trouver un Carrefour la bas, mais en revanche choquée de voir comment les usages en Thaïlande n’ont pas du tout été considérés. Je me demandais bien comment ils allaient survivre, et bien voilà la réponse. Ils ont des supers stratèges chez Carrefour, ils devraient en changer !

En fait une depeche de l’AFP cite un responsable de Carrefour en Malaisie qui ne dit rien sur la Thailande. Le démenti ne porte que sur la Malaisie et Singapour

Sans commenter ces informations, la filiale du groupe basée à Kuala Lumpur a affirmé dans un communiqué que Carrefour démentait « toute fermeture de magasins en Malaisie et à Singapour, rappelant que l’activité est normale pour tous les magasins ».(AFP)

Ils se retirent car ils ne gagnent pas assez d’argent, ce genre d’enseigne ne regarde que les chiffres et les bénéfices !! C’est dommage pour les consommateurs français, mais si les autres grands distributeurs pouvaient faire pareils, tout le monde serait gagnant, producteurs, consommateurs, et chômeurs … On auraient par contre moins de choix, mais il faut savoir ce que l’on veut … Ca serait dommage que la Thaïlande deviennent comme la France dans quelques années où on a plus d’autres choix pour se nourrir que la grande distribution … non ?

Quel dommage que Carrefour se retire du marché thaïlandais; où allons nous pouvoir trouver ces quelques produits français, comme les fromages, les vins, les charcuteries, pour ne citer que les principaux. 
J’avoue ne pas comprendre pourquoi le groupe se retire de quelques pays mais demeure dans d’autres, en Asie?

Laisser un commentaire