Catégories
Investissement

La Bourse de Thaïlande (SET) et le Shanghai Stock Exchange (SSE) ont signé un protocole d’entente

La Bourse de Thaïlande (SET) et Shanghai Stock Exchange (SSE) ont signé un protocole d’entente (PE) couvrant un large panel d’activités destinées à se développer entre leurs deux marchés.
Ce protocole d’entente, signé par le Président du SET Benjapolchai Patareeya et le président du SSE Zhang Yujun,  marque la formalisation de la coopération entre les deux places financières, et fixe le cadre pour la négociation de titres en commun, le partage des informations et de personnel, la mise en réseau, et le développement de séminaires et de la recherche, au profit des participants dans les deux marchés de capitaux.

Le SSE a une capitalisation boursière de 2700 milliards de dollars, la deuxième en importance en Asie, et est également le deuxième plus grand marché financier en termes de fonds levés

La Thaïlande et la Chine ont des liens solides et de longue date dans la politique, le commerce et l’investissement. Actuellement, la Chine est la deuxième source d’investissements directs en Thaïlande, en valeur, et la Chine est le deuxième partenaire commercial de la Thaïlande.
Le SSE a une capitalisation boursière de 2700 milliards de dollars, la deuxième en importance en Asie, et est également le deuxième plus grand marché financier en termes de fonds levés. Alors que le SET cherche à devenir la porte d’entrée vers l’Indochine et jouer un rôle plus important dans l’ASEAN. Le projet de coopération devrait rendre les échanges dans la région plus
pratique pour les investisseurs.

Actuellement, 30 sociétés cotées au SET investissent en Chine, et 24% des répondants à une enquête récente étaient intéressés ou déjà en train d’analyser les opportunités commerciales en Chine.

Source : Bureau de presse du SET Kantawong Ladawan: 0-2229-2036 / Kanokwan Khemmalai
Tél: 0-2229-2048 / Muangman Nattaya: 0-2229-2043

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire