Catégories
Investissement

Investissement record en Thaïlande

Les demandes de privilèges d’investissement en Thaïlande accordées par le BOI (Board of Investment) ont atteint le niveau historique de 1,46 trillions de baht- près de 48 milliards $ US – en 2012, selon le ministère de l’Industrie.

Les demandes de privilèges d’investissement en Thaïlande  accordées par le BOI (Board of Investment) ont atteint le niveau historique de 1,46 trillions de baht- près de 48 milliards $ US – en 2012, selon le ministère de l’Industrie.

Le Ministre de l’Industrie  Prasert Boonchaisuk a déclaré que  la valeur des promotions à l’investissement a augmenté de 131 pour cent en glissement annuel, tandis que le nombre de projets ont augmenté de 29,7 pour cent aussi d’année en année.

Le BOI accorde des avantages fiscaux aux entreprises étrangères qui investissent en Thaïlande sous forme de

Exemption/réduction des droits d’importation sur les machines. (Section 28/29)

–         Réduction des droits d’importation sur les matières premières et matières essentielles. (Section 30)

–         Exemption d’impôts sur les sociétés et des dividendes. (Section 31 et 34)

–         50 percent de réduction d’impôts sur les sociétés. (Section 35 (1))

–         Double déductions des coûts de transport, d’électricité et d’eau. (Section 35 (2))

–         Déduction supplémentaire de 25 percent des coûts d’installation et de construction de l’infrastructure du projet. (Section 35 (3))

–         Exemption des droits d’importation des matières premières et matières essentielles destinées à la production à l’export. (Section 36).

Les investissements étrangers ont généré 348.000 emplois

Quelques 348.000 personnes ont été embauchées à la suite d’incitations à l’investissement en 2012, une augmentation de 61 pour cent par rapport à la même période l’année précédente. Plus de 50 pour cent des investissements provenaient du Japon, des Pays-Bas et Singapour.

boilogo

Le Japon reste le principal investisseur en Thaïlande, avec 56% du montant des IDE nets en 2011 (4,4 Mds USD) et 31% du stock total d’IDE en Thaïlande. La prédominance des investissements japonais dans l’économie thaïe est confirmée par le nombre de projets d’investissements acceptés par le Board of Investment (BOI) : 57% du montant total des projets acceptés en 2011 proviennent d’investisseurs japonais.

Avec 324 M USD, les flux nets d’IDE chinois en 2011 sont 10 fois supérieurs au montant moyen des années 2006-2009. Cette confirmation de l’intérêt chinois pour la Thaïlande n’en fait toutefois pas, à ce stade, un investisseur de premier rang avec seulement 5,6% des stocks d’IDE en 2011.

Après six années de chute consécutives, la Thaïlande est remontée d’une place dans le classement de pays les plus compétitifs établis par le World Economic Forum. L’environnement macroéconomique est également en hausse d’une place (27ème) grâce à la diminution du ratio d’endettement public. Cette hausse ne doit pas cacher les enjeux considérables que la Thaïlande doit encore surmonter, telles que l’instabilité politique, la corruption et la faiblesse de la protection des droits de propriété intellectuelle (77ème position, en baisse de 10 places). Parmi les secteurs qui nécessitent de profondes réformes, se trouvent la mauvaise santé publique (71ème), l’adoption des nouvelles technologies (84ème) et le niveau d’éducation standard (89ème).

Source : BOI et http://www.tresor.economie.gouv.fr/6422_linvestissement-direct-etranger-en-thailande-en-2011-predominance-du-japon-contractions-de-leurope-des-etats-unis-de-lasean-et-expansion-de-la-chine

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.