Catégories
Livres Voyage

Les fêtes traditionnelles en Thaïlande

Le bouddhisme et la monarchie fournissent aux Thaïlandais de nombreuses occasions de prendre congé et de s’amuser tout au long de l’année. Au cours des dernières années, certaines fêtes occidentales, telles la Saint-Valentin et Noël, ont gagné en popularité, les Thaïlandais y voyant un prétexte pour sortir entre amis et s’offrir des cadeaux.


Le calendrier thaïlandais

La Thaïlande utilise officiellement le calendrier solaire grégorien. L’année est cependant comptée selon l’ère bouddhiste, qui précède de 543 années l’ère chrétienne. Le décès du Bouddha marque le début de l’ère bouddhiste, bien que l’année exacte de cet événement soit encore disputée parmi les experts. L’année 2009 du calendrier occidental correspond donc à l’an 2552 de l’ère bouddhiste, 2010 à 2553, et ainsi de suite. L’année de l’ère chrétienne est cependant couramment utilisée en affaires.

Comprendre la Thailande - Guides de voyages Ulysse

Les fêtes bouddhistes sont déterminées par un calendrier lunisolaire d’origine hindoue. Des variantes de ce calendrier sont utilisées dans tous les pays bouddhistes théravadins. Ce calendrier est composé d’une année de 12 mois de 29 et 30 jours successivement, mais une journée ou un mois supplémentaire sont ajoutés à intervalles réguliers afin de limiter le décalage par rapport au calendrier solaire.
Le premier mois du calendrier lunisolaire est généralement en décembre, mais la première journée de ce mois ne marque pas le Nouvel An, qui a officiellement lieu le 1er janvier.

Nouvel An thaïlandais (Songkran)

Songkran est de loin le plus important événement annuel du calendrier thaïlandais, et est célébré pendant trois jours consécutifs du 13 au 15 avril. Songkran est considéré comme le festival du Nouvel An parce qu’il marquait, jusqu’en 1888, le début de l’année bouddhiste. Songkran est également connu sous le nom de « festival de l’eau », car sa manifestation la plus visible réside dans les frénétiques batailles d’eau que se livre la nation entière dans les rues de chaque ville et village.

Traditionnellement Songkran est une fête familiale dans laquelle les plus jeunes rendent hommage à leurs aînés en aspergeant leurs mains de quelques gouttes d’eau parfumée, en échange de bonne fortune pour l’année à venir. C’est de ce rituel que découlent aujourd’hui les batailles d’eau. Le Nouvel An thaïlandais est également un moment où les familles nettoient leur maison et leurs statues du Bouddha. Les monastères organisent la procession dans les rues de leurs plus importantes statues, permettant aux fidèles de les asperger d’un peu d’eau et de gagner ainsi du mérite.

Il peut être périlleux de s’aventurer sur la route au cours de la semaine de Songkran, les accidents atteignant des sommets en cette période de l’année. La conduite en état d’ébriété fait des milliers de blessés et des centaines de morts lors de cette fête annuelle.

Cérémonie du Labour Royal

Fête d’origine hindoue, dont la date est encore aujourd’hui déterminée par les astrologues du palais royal à Bangkok, la cérémonie du Labour Royal inaugure de manière officielle la saison des pluies et la culture du riz. Présidé par un membre de la famille royale et ayant lieu à Sanaam Luang, près du Grand Palais royal, ce rituel a pour objectif de déterminer, à l’aide de deux vaches sacrées, si la terre sera fertile et si les récoltes seront abondantes au cours des mois à venir. Des semences de riz sont également bénies puis distribuées aux fermiers dans tout le pays afin de leur porter chance.

Loy Krathong

loy_kratongSans être un jour férié, le festival de Loy Krathong est l’un des événements annuels les plus importants du calendrier national. Le soir de la 12e pleine lune du calendrier lunisolaire, généralement au mois de novembre, Thaïlandais et touristes convergent vers les berges des rivières et canaux du pays afin de déposer une offrande à la déesse de l’eau, Mae Khongkha, sous la forme d’un petit bateau (krathong) rempli de fleurs, de bougies et d’encens. En laissant flotter au loin leur krathong, les gens abandonnent symboliquement leur colère, leur malchance et autres soucis, et repartent en paix pour une autre année. Cette soirée est accompagnée de feux d’artifice, de spectacles, de foires et de concours de beauté partout au pays. Les villes historiques de Sukhothai, d’Ayutthaya et de Chiang Mai sont des destinations particulièrement prisées des Thaïlandais lors de ce festival.

Au cours des dernières années, les millions de petits krathong faits de styromousse ont inquiété les défenseurs de l’environnement, car ils constituent une source majeure de pollution. Les autorités font maintenant la promotion de krathong « écologiques », fabriqués avec des matériaux naturels et traditionnels, comme les feuilles de bananier, ou avec du pain.

Olivier Girard

Texte extrait de Comprendre la Thaïlande, d’Olivier Girard, publié aux Guides de Voyage Ulysse.

Thai Property Group

Laisser un commentaire