“Makha Bucha” est une des fêtes bouddhistes les plus importantes en Thaïlande. Elle tombe le jour de la pleine une du 3e mois lunaire : en 2015, ce sera la journée du 4 mars.

Le Cambodge, le Laos et le Myanmar célèbrent aussi ce jour particulier pour les croyants. Cette année, la fête tombe le 4 mars.

Deux événements pour une même fête

“Makha Bucha ” commémore 2 événements qui ont eu lieu à la même date, il y a plus 2 500 ans dans l’histoire légendaire de la vie du Bouddha, à 45 années d’intervalle.makkabuchabouddhaopt

Le premier se base sur le jour où 1 250 disciples sont venus spontanément et sans se concerter, rendre hommage au Bouddha, la nuit de la pleine lune, 9 mois après son “Illumination” au temple de Weluwan Mahawiharn en Inde.

 

Le Bouddha Gautama Sakayamuni leur aurait ensuite enseigné la philosophie du bouddhisme en 3 principes fondamentaux : “faire le Bien, éviter le Mal et garder la pureté de l’Âme”.

Le deuxième événement, 45 ans plus tard, s’est déroulé juste avant la mort de Bouddha. Celui-ci a donné ses derniers enseignements, avant d’atteindre le “Nirvana”.

En pali (une langue indo-européenne parlée autrefois en Inde et dans laquelle les premiers textes bouddhiques sont conservés), “Makha” est le mot qui représente le 3e mois lunaire hindou, tandis que “Bucha” signifie “honorer” ou “vénérer”.

Les cinq préceptes à respecter

Durant Makha Bucha, les bouddhistes, majoritaires dans le pays, observent un certain nombre de règles, telles qu’aller au temple pour rendre hommage au Bouddha.

Tout au long de cette journée, il ne faut surtout pas oublier de faire “Lab Sin”. Il s’agit d’observer les 5 préceptes de base du bouddhisme:
– Ne pas tuer
– Ne pas voler
– Ne pas tromper son/sa conjoint(e)
– Ne pas mentir
– Ne pas boire d’alcool

L’alcool est donc généralement interdit à la vente les jours de fêtes bouddhiques. D’ailleurs, certains bars ferment pendant les 24 heures que dure cette célébration.

Ce jour est férié en Thaïlande. Les administrations seront fermées, de même que les banques et de nombreuses entreprises.

Une journée rythmée par la prière, les bonnes actions et les processions

Les Bouddhistes font “Tak Baat” le matin, c’est à dire apporter des offrandes de nourriture aux moines. Les fidèles observent généralement “Tak Baat” au quotidien, tout au long de l’année, devant leur propre foyer, lorsque les moines viennent quémander leurs aumônes.

Mais pour les fêtes bouddhiques ce sont les adeptes qui se déplacent jusqu’aux temples.

Beaucoup vont écouter les sermons et les enseignements du Bouddha dans les temples. D’autres utilisent cette journée pour construire leur(s) Mérite(s) en faisant de bonnes actions, ou des offandes (“Tham Boun”) ou tout simplement, en faisant le “Bien” autour d’eux.

En ce jour particulier, beaucoup d’oiseaux vendus dans des cages, retrouvent la liberté.

Rondes nocturnes autour des temples

A la tombée de la nuit, les adeptes se réunissent dans les temples pour participer à des processions aux chandelles, appelées « Wian Tiam » ou “Vien Tien”.

Conduits par les bonzes, ils effectuent 3 fois le tour du Bot du Wat en tenant une bougie, trois bâtons d’encens et des fleurs : un tour en l’honneur du Bouddha, un deuxième pour son enseignement, et un dernier pour ses disciples.

A la fin de ses trois tours, chacun dépose la bougie devant le sanctuaire.

Un autre événement est populaire pour les croyants: la cérémonie sacrée du « bain rituel des reliques de Bouddha » à Tambon Khuea Nam.

Le Wat Pa Ban Kho abrite une pagode où sont conservées des reliques de Bouddha. A l’intérieur se trouvent des sculptures illustrant l’histoire de Bouddha et des images de ce dernier dans différentes positions.

Outre le rituel du bain, les adeptes peuvent aussi participer au rite de la lumière ondulante autour du Chedi et prendre part à la célébration royale pour rendre hommage à Leurs Majestés le Roi Bhumibol Adulyadej et la Reine Sirikit.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire