Politique

Politique

Politique et élections en Thaïlande

1554

Un tribunal militaire thaïlandais a condamné le 24 novembre 2014 le rédacteur en chef du site d’information Thai E-News, Somsak Pakdeedech, à une peine de neuf ans de prison

1582

Les Etats-Unis ont suspendu leur aide au gouvernement militaire issu du coup d'Etat du 22 mai 2014 en Thaïlande.

1551

le général Prayuth qui a dirigé le coup d'Etat du 22 mai contre le gouvernement de Yingluck Shinawatra, arrive nettement en tête des sondages avec 41,3% d'opinions favorables pour occuper le poste de futur Premier ministre.

1543

En Thaïlande et en Birmanie, les résultats des élections consulaires démontrent une forte abstention et une prédominance des listes de droite soutenues par l'UMP (654 suffrages) et le Front National (447 suffrages).

Le colonel Werachon Sukondhapatipak, porte parole de l'armée

1546

La prise du pouvoir par les militaires en Thaïlande a suscité une avalanche de commentaires négatifs dans la presse internationale, et une condamnation quasi unanime de la communauté internationale.

1547

L'armée royale thaïlandaise a publié récemment une chanson sur sa chaîne YouTube qui aurait été écrite par chef de la junte militaire lui-même :...

1553

Dans une longue allocution télévisée, le général Prayut qui dirige le gouvernement thaïlandais depuis le coup d’Etat du 22 mai, a justifié la prise du pouvoir par l’armée, et donné davantage de détails sur le programme politique du nouveau pouvoir.

1544

L’armée thaïlandaise poursuit son entreprise de musellement de l’information, dictant leur ligne éditoriale aux médias et les enjoignant de ne rien publier qui puisse “attiser le conflit”.

1547

Une tête galonnée a remplacé un gouvernement moribond : au fond ça ne change par grand chose pour la grande majorité des Thaïlandais

General Prayuth Chan Ocha

1544

En temps normal ce sont les généraux qui ont des devoirs, mais en Thaïlande c’est différent, ils donnent des devoirs.

s2Member®