Le parti pro Thaksin Thai Raksa Chart avait annoncé que son candidat pour le poste de Premier ministre serait « une grosse surprise », et il a tenu ses promesses.

C’est peu dire que la candidature de la princesse Ubolratana, soeur aînée du roi de Thaïlande, au poste de Premier ministre, est de nature à changer complètement le pronostic des futures élections en Thaïlande.

En effet la monarchie en Thaïlande se tient habituellement à l’écart de la vie politique, sauf en de rares occasions où le roi est intervenu dans des circonstances très particulières pour dénouer de graves conflits entre les militaires et la société civile.


Candidate aux élections du 24 mars prochain, la princesse Ubolratana rompt la traditionnelle position de neutralité politique de la monarchie

La princesse Ubolratana, 67 ans, est notre « candidate au poste de Premier ministre » à l’issue des élections qui se tiendront le 24 mars, les premières depuis le coup d’État de 2014, a déclaré à l’AFP Preechaphol Pongpanich, dirigeant du parti Thai Raksa Chart, très proche du clan Shinawatra, bête noire de la junte militaire au pouvoir.  

La princesse est diplômée de grandes universités américaines (Massachusetts Institute of Technology et Université de Californie à Los Angeles) et avait lancé le projet To Be Number One visant à protéger les jeunes de la toxicomanie.

4.1/5 (8 Reviews)

Laisser un commentaire