Catégories
Actu

Neuf morts en Thaïlande : le Premier ministre en direct à la télévision

Bangkok 23 h30. Au moins huit morts et 486 blessés ont été signalés dans des affrontements entre les forces de sécurité et des partisans du Front uni de la démocratie contre la dictature (UDD) pendant des opérations de dispersion à Bangkok.
Selon l’Institut médical d’urgence de l’Administration métropolitaine de Bangkok (BMA), la majorité des 486 blessures sont signalés du cote des manifestants des l’UDD tandis qu’au moins 64 sont des agents de sécurité. Au moins huit morts ont été recensés à ce jour.

La télévision thaïlandaise a retransmis des images des patients  admis dans de nombreux hôpitaux à Bangkok, comme le Vajira Hospital, l’hôpital Siriraj, Hôpital de la police, l’hôpital de mission, et l’hôpital Chulalongkorn.

Le Premier Ministre de Thailande a annoncé en direct a la télévision une commission d'enquête sur les décès survenus pendant les affrontements a Bangkok. Photo : Thai TV channel3

La plupart des blessures ont eu lieu lors des affrontements entre agents de sécurité et partisans de l’ UDD à Rachadamnoen avenue, et autour du carrefour Erawan, que les manifestants occupaient. Les autorités ont tenté de disperser la foule en tirant des grenades lacrymogènes et des balles à blanc.

Le correspondant japonais Hiroyuki Muramoto de Reuters, figure parmi les onze victimes.

Vers 23h30, le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a annoncé samedi soir qu’il y aura une commission indépendante sur les décès survenus au cours de la répression contre les chemises rouges. S’exprimant à la télévision, il a  dit que les morts ont été causées apparemment par des grenades M79, qui ont également été utilisées dans plusieurs cas de sabotage. Il annoncé une suspension des opérations de police, et a déclaré que les deux parties s’étaient mises d’accord pour qu’il n’y ait plus de victimes.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire