Catégories
Actu

Orient Thai sanctionnée pour manquement aux règles de sécurité

La compagnie thaïlandaise low-cost Orient Thai a été sanctionnée pour manquement aux règles de sécurité par les autorités de l’aviation chinoise.

La compagnie thaïlandaise low-cost Orient Thai a été sanctionnée pour manquement aux règles de sécurité par les autorités de l’aviation chinoise.

La compagnie, qui opère de nombreux vols vers la plupart des villes de Chine, a reçu l’interdiction de voler vers Chengdu, Xi’an, Nanchang, Nanjing et Chongqing. Elle doit réduire à cinq appareils sa flotte opérant en Chine, ses demandes pour mettre en place de nouveaux vols ont été suspendues et elle a également été condamnée à payer une amende de 29 000 yuans (3900 €).

Le 11 avril, à l’atterrissage d’un avion commercial d’Orient Thai Airlines faisant la liaison entre Phuket et Nanning, il fut découvert que la roue avant droite était manquante.

Après l’enquête qui a suivi, beaucoup d’autres violations furent découvertes, a déclaré le régulateur sans donner plus de détails.

La compagnie responsable de l’accident de Phuket en 2007

En septembre 2007, après le crash d’un avion de la compagnie “One Two Go” (une filiale de Orient Thai) le logbook du pilote indonésien Arief Mulyadi agé de 56 ans, montrait qu’il avait accumulé bien plus que la limite de 110 heures de vols sur le mois le maximum autorisé par le règlement en Thaïlande.

Les erreurs des pilotes sont souvent le résultat de la fatigue ou d’un manque d’entraînement.

Zhang Qihuai, le secrétaire général du Conseil de recherche légale en aviation civile

Plusieurs sources indiquent aussi que le pilote n’avait pas renouvelé dans les délais son test d’aptitude  sur les MD80 (l’appareil impliqué dans le crash de Phuket), ou que ce test avait été falsifié.

onetwogo-orientthai
A la suite de l’accident mortel de Phuket en 2007, One Two Go a disparu et est devenu “Orient Thai”, le nom de la société qui détenait la marque One Two Go….

En mai 2015,  un premier examen pratiqué par l’Administration de l’aviation civile de Chine a découvert que les documents de vol et de maintenance de plusieurs appareils de cette compagnie aérienne étaient incomplets ou hors délai.

Certains des avions sont âgés de plus de 14 ans, alors que leur entretien n’a pas pu être réalisé dans les délais obligatoires. Le nombre de personnel qualifié est également insuffisant.

Deux commandants de bord de China Eastern Airlines suspendus

Deux capitaines et un capitaine-assistant de la branche sichuanaise de China Eastern Airlines ont également eu leurs licences révoquées, après les dégâts causés par un mauvais atterrissage sur la queue et les roues d’un A319 transportant des passagers, le 1er mai à Kangding (Sichuan), du fait des mauvaises conditions météorologiques.

Après une approche manquée, l’appareil est reparti pour Chengdu.

Selon Zhang Qihuai, le secrétaire général du Conseil de recherche légale en aviation civile, les erreurs des pilotes sont souvent le résultat de la fatigue ou d’un manque d’entraînement. En effet, la multiplication des vols et la concurrence acharnée ont engendré un manque de pilotes.

Certaines compagnies ont donc raccourci la formation et introduit les heures supplémentaires.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.