Catégories
Actu

La Thaïlande tente de rassurer les touristes

Dix jours après l’attentat à la bombe qui a fait 20 morts et une centaine de blessés dans le centre de Bangkok, la Thaïlande tente de rassurer les touristes

Dix jours après l’attentat à la bombe qui a fait 20 morts et une centaine de blessés dans le centre de Bangkok, la Thaïlande tente de minimiser les effets de l’attaque terroriste sur le tourisme.

Le gouvernement a multiplié ces jours ci les messages rassurants en direction des touristes visitant la Thaïlande, en affirmant que la situation était désormais sous contrôle.

Sur le site officiel du gouvernement (thaigov.go.th) on peut lire le message suivant

Le Gouvernement royal thaïlandais tient à assurer le public que la situation est sous contrôle complet des responsables de la sécurité.

Des personnels de sécurité supplémentaires à la fois en uniforme et en civil ont été déployés pour patrouiller chaque zone de manière à accorder un maximum de sécurité pour le grand public.

En outre, le Gouvernement royal thaïlandais aimerait transmettre à tous les étrangers qui ont l’intention de voyager en Thaïlande, que le gouvernement fait tout son possible pour fournir un environnement sécurisé pour la durée de votre séjour en Thaïlande.

Une enquête au point mort

Mais sur le terrain, l’enquête sur l’attentat du 17 août est au point mort, et la police a récemment reconnu qu’elle avait perdu la piste du suspect numéro un dont un portrait robot a été diffusé dans tout le pays.

L’attentat n’a toujours pas été revendiqué et les autorités estiment que l’attaque ne correspond pas aux méthodes employées par les rebelles musulmans du sud du pays, ni à celles des « Chemises rouges », les partisans du précédent gouvernement.

La police évoque maintenant la piste d’un groupe extrémiste turc en relation avec les Ouïgours : la Thaïlande ayant expulsé le mois dernier en Chine un centaine de membres de cette communauté musulmane turcophone, fuyant les violences dans la province chinoise du Xinjiang.

« Nous ne savons pas si le suspect est toujours en Thaïlande, mais je dois le supposer puisque nous n’avons aucune information comme quoi il serait parti », a déclaré le chef de la police, Somyot Poompanmuang, lundi 24 août qui estime « qu’au moins dix personnes » ont été impliquées dans la préparation de l’attentat.

La police a aussi critiqué la gestion des caméras de surveillance, estimant que sur les 20 caméras situées sur le parcours du principal suspect, 15 étaient hors d’usage.

En revanche la police a procédé à l’arrestation d’un journaliste de Hong Kong à l’aéroport de Bangkok, car il transportait dans ses bagages un gilet pare balles.

Un secteur vital pour la Thaïlande

Les enjeux sont important pour le gouvernement car le tourisme est en ce moment un secteur vital pour l’économie thaïlandaise, car un des seuls qui échappe à la crise rampante qui touche l’industrie et les exportations.

Le tourisme représente environ 10% du produit intérieur brut de la Thaïlande (20% en incluant les effets indirects, selon les estimations des économistes de la New-Zeland Banking Group Ltd).

D’après les chiffres du ministère du tourisme « les statistiques des touristes étrangers sont à un niveau normal », a déclaré mardi le colonel Winthai Suvaree, porte-parole de la junte au pouvoir.

 

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire