General Prayuth Chan Ocha
La promotion de Prayuth, en octobre 2010 consolide le pouvoir des officiers pro royalistes et anti Thaksin.

En temps normal ce sont les généraux qui ont des devoirs, mais en Thaïlande c’est différent, ils donnent des devoirs.

Hier le général Prayuth a convoqué les différents partis au conflit qui déchire en ce moment le pays, après voir déclaré la loi martiale, et leur a donné des devoirs sur cinq points.

  1. La réforme avant l’élection ou élection avant la réforme? Une élection peut-elle être organisée et quand pourrait-elle avoir lieu?
  2. Un référendum sur la question : Réforme avant l’élection ou élection avant la réforme?
  3.  Nomination d’un Premier ministre par intérim, conformément à la loi?
  4. Un gouvernement provisoire proposé par le Sénat?
  5. Les manifestants du Front uni pour la démocratie contre la dictature (UDD, pro Thaksin)  et du comité de la réforme démocratique populaire (PDRC, anti-gouvernement) pourraient-ils rentrer chez eux et laisser place aux négociations pour trouver une solution au conflit politique?

En sa qualité de directeur du « centre du maintien de la paix et de l’ordre » (POMC), le général Prayuth a précisé qu’il aimerait bien que toutes les parties concernées trouvent une solution au conflit avant son départ à la retraite, à la fin du mois de septembre.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire