Catégories
Actu Phuket

L’enquête sur le meurtre du journaliste Wisut Tangwittayaporn progresse

La police thaïlandaise a récemment émis trois mandats d’arrêt dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du journaliste Wisut Tangwittayaporn à Phuket, l’un d’eux concerne le vice-président de la Chambre de commerce de Phuket, qui pourrait être le commanditaire.

La police thaïlandaise a récemment émis trois mandats d’arrêt dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du journaliste Wisut Tangwittayaporn à Phuket, l’un d’eux concerne le vice-président de la Chambre de commerce de Phuket, qui pourrait être le commanditaire.

Wisut  Tangwittayaporn, un journaliste thaïlandais qui enquêtait sur des affaires de corruption à Phuket, a été assassiné au volant de sa voiture de quatre balles par des tueurs professionnels le 12 janvier dernier.

Un journaliste qui enquêtait sur des affaires de corruption

Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn
Selon le journal en ligne, Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn était le leader d’un groupe d’opposants à l’usage privé d’une plage de Phuket et avait de nombreux ennemis.

Wisut avait couvert une série de revendications territoriales controversée pour le journal Inside Phuket, dont il était également le principal actionnaire. La police a déclaré aux journalistes mener une enquête pour déterminer si les articles récents du journaliste pouvaient un motif possible de son assassinat, tout en n’écartant pas d’autres pistes possibles.

Selon le journal en ligne, Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn était le leader d’un groupe d’opposants à l’usage privé d’une plage de Phuket et avait de nombreux ennemis. Wisut a été le premier journaliste à faire des articles sur ​​une fraude présumée dans la délivrance d’un titre de propriété à la « Phuket’s Freedom Beach », d’après le site Phuket Wan.

Reporters sans frontières est choquée par les révélations de l’enquête sur le meurtre de Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn, journaliste freelance tué à Phuket le 12 janvier 2012.

“Si les informations de la police s’avèrent exactes, le meurtre de Wisut Tangwittayaporn constitue une attaque directe contre la liberté d’information. Nous attendons désormais des autorités qu’elles mettent tout en œuvre pour appréhender les suspects. Nous demandons également aux autorités de protéger l’entourage du journaliste qui pourrait être menacé”,

a déclaré Reporters sans frontières.

Le vice-président de la Chambre de commerce de Phuket derrière la mort de Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn ?

Suite à l’arrestation de Noppadon “Pae” Praisri, un complice qui avait servi de chauffeur et s’était rendu à la police, trois mandats d’arrêts ont pu être émis par la police. Deux concernent Sanya Klinchum, le tireur présumé, et Somkuan “Boy” Pandee, qui aurait coordonné l’action des exécutants. Les autorités sont également remontées jusqu’au commanditaire de l’assassinat. Il s’agirait d’Assadakorn Seedokbuab, qui est vice-président de la Chambre de commerce de Phuket et propriétaire de la chaîne locale KPP Cable TV.

La police est désormais à la recherche de ces trois personnes. En outre, elle n’a pas souhaité préciser comment elle était remontée jusqu’à cette piste. Elle a toutefois révélé que la piste journalistique, et le travail de Wisut Tangwittayaporn comme chroniqueur, auteur d’écrits critiques, étaient privilégiés.

Olivier Languepin avec Benjamin Ismaïl, Head of Asia-Pacific Desk Reporters Without Borders

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.