Catégories
Actu Médias Phuket

Un journaliste enquêtant sur des affaires de corruption assassiné à Phuket

Wisut Tangwittayaporn, un journaliste thaïlandais qui enquêtait sur des affaires de corruption à Phuket, a été assassiné au volant de sa voiture de quatre balles par des tueurs professionnels

Wisut  Tangwittayaporn, un journaliste thaïlandais qui enquêtait sur des affaires de corruption à Phuket, a été assassiné au volant de sa voiture de quatre balles par des tueurs professionnels .

Les assassinats de journalistes sont rarissimes en Thaïlande, où les principales entraves à la liberté d’information passent par la censure en ligne et les régulations liberticides telles que l’article 112 du code pénal, sur le lèse-majesté. Depuis le mois d’octobre 2011, Reporters sans frontières mène une campagne pour sensibiliser les voyageurs se rendant en Thaïlande à la situation de la liberté de l’information dans le pays.

Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn
Selon le journal en ligne, Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn était le leader d’un groupe d’opposants à l’usage privé d’une plage de Phuket et avait de nombreux ennemis.

Reporters sans frontières s’est déclarée choquée du meurtre de Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn, reporter freelance membre des “chemises rouges”, par deux hommes à moto, à Phuket, le 12 janvier 2012.

“Nous exprimons toute notre solidarité à la famille de Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn. Les autorités doivent faire toute la lumière sur cette affaire, sans exclure la piste professionnelle”, a déclaré l’organisation.

Un travail de professionnels

Le journaliste était en voiture avec sa femme en bordure de la ville, lorsqu’une moto a marqué l’arrêt face à leur véhicule. L’un des individus a alors ouvert le feu à quatre reprises, touchant le journaliste à la tête, à la gorge et à l’épaule. Selon des médecins, il serait décédé après avoir perdu beaucoup de sang, une des balles ayant touché l’artère carotide.

D’après le journal en ligne The Phuket News, la police aurait d’ores et déjà déclaré que les impacts regroupés des coups de feu indiqueraient l’œuvre de professionnels. Elle a également évoqué des différends territoriaux au sujet desquels le journaliste avait précédemment écrit, et n’excluraient pas que d’autres affaires qu’il avait couvertes, soient à l’origine du meurtre.

Une enquête sur une plage “privée” de Phuket

Wisut avait couvert une série de revendications territoriales controversée pour le journal Inside Phuket, dont il était également le principal actionnaire. La police a déclaré aux journalistes mener une enquête pour déterminer si les articles récents du journaliste pouvaient un motif possible de son assassinat, tout en n’écartant pas d’autres pistes possibles.

Selon le journal en ligne, Wisut “Ae Inside” Tangwittayaporn était le leader d’un groupe d’opposants à l’usage privé d’une plage de Phuket et avait de nombreux ennemis. Wisut a été le premier journaliste à faire des articles sur ​​une fraude présumée dans la délivrance d’un titre de propriété à la “Phuket’s Freedom Beach”, d’après le site Phuket Wan. Il était aussi le leader d’un groupe communautaire opposé à l’usage privé d’une partie de la plage. Le journaliste devait se rendre sur cette plage avec un groupe de journalistes et de responsables aujourd’hui.

Olivier Languepin et Benjamin Ismaïl (Asia-Pacific Desk Reporters Without Borders)

 

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.