Le ministère de la Santé publique thaïlandais a signalé lundi 3 mai un nouveau record quotidien avec 31 décès dus au Covid-19 et 2041 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures.

Cela porte le nombre total de cas à 71 025 depuis le début de la pandémie l’année dernière. Le bilan des morts s’élève désormais à 276.

Le nombre de décès est en hausse d’ environ 50% par rapport aux 21 décès signalés  samedi et dimanche.

Les 21 décès ont été signalés dans 11 provinces, Bangkok et Nonthaburi enregistrant au total 10 décès.

Pathum Thani et Nakhon Si Thammarat ont enregistré chacun deux décès, tandis que Chachoengsao, Ang Thong, Phetchaburi, Suphan Buri, Lop Buri, Chaiyaphum et Ranong en ont eu un chacun.

Le variant anglais responsable de 50% des décès

La nouvelle vague, qui comprend la variante hautement transmissible B.1.1.7 détectée pour la première fois en Thaïlande au mois d’avril, a représenté plus de la moitié du nombre total de cas et de décès depuis le début de la pandémie.

« Si les chiffres ne diminuent pas et continuent d’augmenter, cela signifie que nous nous dirigeons vers la véritable phase de crise », a déclaré Prasit Watanapa, doyen de la faculté de médecine de l’hôpital Siriraj, lors du briefing quotidien du Center for Covid-19 Situation. Administration (CCSA).

Le Dr Prasit a exhorté les gens à être stricts sur le port des masques faciaux, à suivre toutes les mesures préconisées pour enrayer la dernière épidémie et à accepter la vaccination.

Une porte-parole du CCSA, le Dr Apisamai Srirangson, a déclaré que la plupart des décès étaient des personnes qui étaient en étroite relation avec des personnes précédemment infectées, dont beaucoup dans leur propre famille.

Le taux de nouvelles infections est revenu à plus de 2 000 pour la première fois depuis jeudi, lorsque le pays a enregistré 2 001 cas. La plupart des nouvelles infections au cours du mois qui vient de s’achever, avril, étaient concentrées à Bangkok et dans trois provinces voisines – Samut Prakan, Nonthaburi, Pathum Thani.

Bangkok épicentre de la troisième vague

«La tendance des nouvelles infections dans les autres provinces est à la baisse, mais à Bangkok et ses environs, elle augmente», selon la porte-parole du CCSA, le Dr Apisamai Srirangson.

Le Dr Apisamai a déclaré que la principale préoccupation était à Bangkok, en particulier dans trois communautés du district de Klong Toey à Bangkok, au centre d’un nouveau cluster.

Le district a signalé 304 nouvelles transmissions le mois dernier, la plupart dans trois communautés congestionnées de Pattana Mai, 70 Rai et Rim Klong Wat Saphan, a-t-elle déclaré.

Ces trois communautés sont au centre des tests de masse. Les projets de lutte contre les nouvelles infections dans le quartier de Klong Toey étaient au cœur des discussions entre les autorités sanitaires lundi après-midi.

Les autorités sanitaires surveillaient également de près d’autres districts, y compris une communauté de Bon Kai dans le district de Pathum Thani, où de nouvelles infections avaient été détectées, a-t-elle déclaré.

Le porte-parole adjoint des Forces de défense, le colonel Chatrapee Poonsawat, a déclaré lundi que l’armée était en train de construire un nouvel hôpital de campagne pour accueuillr jusqu’à 300 patients dans un entrepôt du port de Klong Toey.

Le CCSA a déclaré que le pays n’avait enregistré qu’un seul nouveau cas importé, un ressortissant thaïlandais revenu du Cambodge le 22 avril. Il est sous traitement à l’hôpital Sa Kaeo.

Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.