Le gouvernement thaïlandais autorise l'envoi de nourriture aux personnes déplacées au Myanmar

Les autorités thaïlandaises ont autorisé les groupes civiques locaux à envoyer de la nourriture et des denrées de base aux villageois karens déplacés fuyant les attaques de l’armée birmane le long de la frontière avec la Thaïlande.

Cinq bateaux remplis de riz, d’eau, de nourriture et de médicaments ont quitté lundi matin la petite ville frontalière thaïlandaise de Mae Sam Laep, traversant la rivière Salween pour acheminer des denrées de base aux réfugiés birmans se cachant le long des berges.

Thaweewit Dibuehar du réseau Karen Mae Hong Son, un groupe communautaire local de l’ethnie karen a déclaré qu’après plusieurs jours de négociations, les responsables thaïlandais leur avaient finalement permis d’envoyer des denrées de base au Myanmar.

L’armée birmane a effectué plusieurs frappes aériennes dans l’est du Myanmar depuis le 27 mars, tuant une douzaine de civils et déplaçant plus de 20 000 personnes. Plusieurs milliers de personnes ont fui vers la Thaïlande.

Thaweewit pense que des milliers de personnes restent cachées le long de la rivière Salween, trop effrayées pour retourner dans leurs villages ou retourner au camp d’Ei Tu Hta pour personnes déplacées à l’intérieur du pays le long de la frontière.

Par AP

Source: ThaiPBS

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.