Catégories
A la Une

Thaïlande: nouveau bilan à 342 morts, Bangkok se prépare aux inondations

Au moins 342 personnes sont décédées et deux personnes sont portées disparues dans les inondations qui frappent plusieurs provinces de la Thaïlande depuis le 25 juillet, a signalé le Département de la prévention des catastrophes. Les autorités thaïlandaises ont annoncé avoir renoncé à préserver Bangkok, précisant que les écluses qui protègent la capitale seront ouvertes pour accélérer l’évacuation des eaux vers la mer.

Au moins 342 personnes sont décédées et deux personnes sont portées disparues dans les inondations qui ont frappé plusieurs provinces de la Thaïlande depuis le 25 juillet, a signalé le Département de la prévention des catastrophes dans un communiqué publié aujourd’hui.

Les inondations continuent de prévaloir dans 186 districts de 27 provinces, touchant 2,802,461 personnes.

Les provinces les plus touchées sont Sukhothai, Phichit, Phitsanulok, Tak, Kamphaengphet, Nakhon Sawan, Uthai Thani, Chai Nat, Singburi, Angthong, Ayutthaya, Lopburi, Saraburi, Suphanburi, Nakhon Pathom, Pathum Thani, Nonthaburi, Ubon Ratchathani, Khon Kaen, Si Sa Ket, Surin, Mahasarakham, Roi Et, Chachoengsao, Nakhon Nayok, Prachinburi et Samutsakhon.

«Le gouvernement thaïlandais fera tout ce qui est possible pour réduire les souffrances de la population et j’espère que tout le monde va se regrouper pour que nous franchissions cette épreuve»

a déclaré la Premier ministre, Yingluck Shinawatra, qui a cependant admis que l’ampleur des inondations echappait au contrôle du gouvernement.

Bangkok ne sera pas épargnée

« On ne peut pas bloquer l’eau indéfiniment », a déclaré la Premier ministre Yingluck Shinawatra. Les autorités thaïlandaises ont annoncé avoir renoncé à préserver Bangkok, précisant que les écluses qui protègent la capitale seront ouvertes pour accélérer l’évacuation des eaux vers la mer.

Bangkok opens watergate Nation Headline News
A la une du quotidien The Nation aujourd'hui: Bangkok ouvre les écluses

Sukhumbhand Paribatra, le gouverneur de Bangkok, a publié aujourd’hui une 2ème annonce sur les inondations à Bangkok pour les résidents des quartiers Thung Si Khan et Don Mueang et le sous-district de Thung Song Hong de Lak Si, quartiers désignés comme des zones à surveiller avec vigilance.

Les résidents de ces quartiers, proches de l’ancien aéroport de Bangkok au nord de la ville, ont également été priés de déménager leurs biens en hauteur et loin des prises électriques. La Bangkok Metropolitan Administration (Mairie de Bangkok) BMA a déjà préparé des logements temporaires pour les personnes touchées. Le plan d’évacuation peut être consulté ici www.bangkok.go.th

Le ministère des Affaires étrangères de la Thaïlande a fourni l’ambassade américaine une liste des endroits de Bangkok qui peuvent être inondés dans les jours qui viennent:

  1. Chan road, Soi Saint Louis and Sathu Pradit Road (Sathorn District);
  2. Phahol Yothin Road near Klong Sam Sen and Klong Gang Sue (Phaya Thai District);
  3. Sukhumvit Soi 105 (Bang Na);
  4. Sukhumvit Soi 39 and 49 (Wattana District);
  5. Lad Phrao Road (Wang Thong Lang District);
  6. Navamin Road (Bung Khum District);
  7. Ratchadapisek Road in front of Robinson Department Store (Din Daeng District);
  8. Lad Phrao Intersection of Ratchadapisek Road (Chatuchak District);
  9. Ratchathewi Intersection on Phetchaburi Road (Ratchathewi District);
  10. Nikhom Makkasan Road (Ratchathewi District);
  11. Rama VI Road (Prajaejeen market in Ratchathewi District);
  12. Petchakasem Soi 63 (Bang Khae District);
  13. Yen Akat Road (Yannawa District);
  14. Srinakarintara Road (Prawet District); and
  15. Sanam Chai Road, Maha Raj. Road (Phra Nakhon District).

 

La Chine, le Japon et les États-Unis ont apporté un soutien financier et logistique. Des experts ont évoqué une facture d’environ 150 à 200 milliards de bahts (3,5 à 4 milliards d’euros), de 1,3 à 2% du Produit intérieur brut.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.