Mercredi , 20 août 2014
Accueil > Économie > Commerce > IKEA ouvre son premier magasin en Thaïlande

IKEA ouvre son premier magasin en Thaïlande

Le géant suédois de l’ameublement a ouvert son premier grand centre de distribution en Thaïlande dans le complexe de Bangna dans la banlieue est de Bangkok. Il envisage d’ouvrir au moins trois points de vente à Bangkok dans les 10 prochaines années, en partenariat avec Ikano – Singapour,  qui a obtenu la franchise.

Le magasin de Bangna est le plus grand Ikea d’Asie du Sud-Est avec une surface d’environ 4500 mètre carrés et emploie 400 personnes. Le groupe Ikano, détient actuellement les droits de franchise pour les magasins Ikea à Singapour, en Malaisie et en Thaïlande. Ikea est l’une des plus grandes chaînes de vente au détail pour la maison-décoration, avec plus de 330 magasins dans 38pays, dont 12 en Chine, cinq au Japon, quatre à Taiwan et deux à Singapour.

330 magasins dans le monde dont 24 en Asie et cinq en Australie

Chaque année le catalogue Ikea est tiré à plus de 200 millions d’exemplaires. Ikano est la holding financière qui gère la fortune de la famille Kamprad (dont Ingvar Kamprad le fondateur d’IKEA), dont le siège social est au Luxembourg.

Ouverture du magasin IKEA a Bangkok

IKEA a ouvert aujourd'hui à Bangkok son premier magasin en Thaïlande. Photo: Camilla Davidsson

IKEA est déjà présent en Thaïlande depuis très longtemps mais en tant qu’acheteur : chaque année la firme suédoise achète pour 5 milliards de baht (107 millions d’euros) de meubles en provenance de Thaïlande dans le cadre de sa stratégie de production mondiale.

Le premier centre commercial Ikea est situé dans le complexe de Mega Bangna, sur Bang Na-Trat Road Km 9, près de la Kanchanaphisek Outer Ring Road.

Lars Svensson, le directeur marketing de IKANO (Thaïlande), opérateur local d’Ikea, a déclaré que l’inondation actuelle allait diriger les préférences des consommateurs thaïlandais vers des meubles démontables, plus faciles à déplacer en cas de besoin.

Au lieu de la fête prévue pour l’ouverture du magasin, Ikea Thaïlande a fait don de 20 millions de baht (480.000 euros) aux victimes des inondations à travers la Fondation Mae Fah Luang.

Ikano et Siam Future Development se sont associé dans une joint-venture appelée SF développement, pour construire le premier centre commercial Ikea.

IKEA Bangkok opening

Au lieu de la fête prévue pour l’ouverture du magasin, Ikea a fait don de 20 millions de baht aux victimes des inondations. Photo: Camilla Davidsson

Conformément à la Loi sur les entreprises étrangères, Ikano est propriétaire que de 49 % de la nouvelle entreprise commune, Siam Future est propriétaire d’un autre 49 % et le fabricant de meubles SPS détient le reste. SPS produit des meubles en Thailande pour Ikea depuis plus de 20 ans.

Le complexe a prévu d’attirer 40 millions de clients chaque année. La société exploitante s’attend à atteindre un seuil de rentabilité au bout de 10 ans.  Ikano exploite deux magasins Ikea à Singapour,  et un autre en Malaisie et s’intéresse également à l’ouverture de magasins Ikea dans d’autres marchés potentiels dans la région, tels que les Philippines, le Vietnam et l’Indonésie.

Ikea compte 330 magasins dans le monde et emploie 145.000 personnes dans 38 pays.

En 2010 699 millions de personnes ont visité un magasin du groupe Ikea. Le groupe a réalisé en 2011 (année close au 31 août) un chiffre d’affaires de 26 milliards d’euros répartis sur les continents européens, américains et asiatiques. La holding propriétaire d’IKEA (Inter IKEA Systems BV) est enregistrée aux Pays-Bas en tant que  fondation charitable qui ne publie que son chiffre d’affaires (pas ses bénéfices). L’enseigne Habitat n’appartient pas à cette holding, mais à IKANO la société familiale des Kamprad.

Le magasin Ikea de Bangkok est situé sur la route de Bangna-Trat au kilomètre 8. Des navettes sont disponibles à partir de la station de BTS Udomsuk de 9h30 à 21h30

A propos de Redaction

La rédaction de thailande-fr est intallée à Bangkok depuis 2007. Elle comprend un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires en provenance d'écoles de journalisme et de communication.