Catégories
Tourisme

La Thaïlande, un pays violent ?

A priori la question ressemble à une provocation, car la Thailande n’a pas du tout la réputation d’un pays violent. Pourtant il ne faut parfois pas grand chose pour que l’image d’un pays change radicalement dans l’esprit des gens. Depuis quelques temps la Thailande, plutôt réputée pour faire partie des destinations tranquilles, est associée à des nouvelles violentes.

Il y a d’abord quelques fait divers regrettables : deux touristes russes assassinées l’année dernière en plein centre de Pattaya, puis plus récemment le meurtre d’une touriste japonaise. Une jeune femme assassinée à l’arme blanche à proximité de la ville ancienne de Sukhothai, dans le nord du pays.

Le même jour un touriste hollandais a reçu trois coups de couteau à Phuket après avoir tenté de reprendre son sac à un voleur à la tire. Des faits divers isolés qui se produisent sans doute dans beaucoup d’autres endroits du monde. Mais pour qui connait la Thailande, il y a quelque chose de surprenant tant on se sent en sécurité dans les rues de Bangkok, même une fois la nuit tombée.

Cela n’a évidemment rien à voir, mais les informations en provenance du sud musulman ne font qu’ajouter à cette sensation de malaise : là c’est la sauvagerie des agressions qui est déroutante. Bien que les victimes ne soient en principe pas des touristes, lorsqu’on lit pas exemple

Thaïlande: un musulman crucifié et deux bouddhistes décapités

et un peu plus loin que :

La tête de la victime, ses bras et ses jambes ont ensuite été cloués à des morceaux de bois, disposés en croix, qui ont été posés au milieu d’une route du district de Rueso

on ne peut qu’être horrifié par le niveau de violence atteint dans cette région. Certes il s’agit d’un conflit irrédentiste régional qui n’a rien à voir le tourisme, mais l’année dernière un touriste a quand même été tué dans le région de Yala par l’explosion d’une bombe. Enfin on ne sait toujours pas qui a posé les bombes qui ont explosé à Bangkok le soir du réveillon, et l’explication officielle mettant en cause les anciens partisans de Thaksin n’a convaincu personne.

Les Thailandais, que l’on associe habituellement au sourire et à une certaine tranquillité d’esprit méritent-ils vraiment cette réputation ?

Un responsable thaïlandais de la santé a déclaré la semaine dernière que les signes de violence dans la société thaïlandaise sont récemment en augmentation : 3 086 personnes ayant trouvé la mort après avoir subi des violences et 216 037 autres ayant été blessées en 2006. Par rapport aux statistiques de 2002, le nombre de personnes tuées et blessées l’année dernière a augmenté respectivement de 20 % et 30 %.

La plupart des victimes ont été soit poignardées, soit victimes de tir à balles, et la plupart des agresseurs étaint soit le mari soit les autres membres de la famille de la victime, l’alcool et la drogue étant des facteurs importants dans la majorité des cas.

Thai Property Group

Avatar

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

2 réponses sur « La Thaïlande, un pays violent ? »

Je ne sais pas quel est votre âge, mais il y a un visa spécial pour les retraités en Thaïlande à partir de 50 ans, et le cout de la vie est surement moins élevé qu’en Belgique…

Restons lucides
Je suis Belge, un pays de dix a onze millions d’habitants, ici nous avons
connu enlevement et mort d’enfants ( Dutroux, Fourniret et d’autres encore)
meutres entre ados pour des futilités, guerre de partis politiques extremistes,
difficultés relationnelles entre Flamands et Wallons.
Comme je voudrais encore avoir l’âge de pouvoir m’expatrier et aller finir mes
jours dans ce Paradis que j’apprécie queleques semaines par an
et qui laisse tant de douceur à mon coeur … Chère Thailande

Laisser un commentaire