Accueil Bangkok Bangkok se prépare à célébrer Songkran

Bangkok se prépare à célébrer Songkran

Pistolets à eau, chemises à fleurs, et autres seaux d’eau, Bangkok  se prépare comme chaque année à fêter le nouvel an thaï, Songkran, qui aura lieu du 13 au 16 avril.

Cette fête religieuse au départ a désormais pris une dimension plus païenne, et au-delà de l’événement bouddhique, c’est tout le pays qui se transforme en un immense champ de bataille aquatique.

En Thaïlande, la fête de Songkran (สงกรานต์) marque le nouvel an bouddhique basé sur le calendrier lunaire. Originellement mobiles, les réjouissances attachées à cette fête sont désormais fixes et ont lieu tous les ans du 13 au 15 avril, mais suivant les villes, les dates peuvent varier.

Vintage Songkran, avant les pistolets à eau made in China…

Cependant, la date exacte du nouvel an est toujours tributaire du cycle lunaire.

Avril est aussi le mois le plus chaud de l’année en Thaïlande, et marque la transition entre la fin de la saison sèche et le début de la saison humide de culture du riz.  Le mot Songkran,  est dérivé du mot sanskrit Sankranti qui signifie en fait «transit» ou «transmigration».

Il est utilisé pour décrire le mouvement du soleil d’une constellation du zodiaque à l’autre dans l’astronomie indienne.

C’est à l’origine les bouddhas que l’on arrose d’eau pour célébrer l’événement,  la croyance voulant que l’eau éloigne la malchance et purifie. Songkran est également occasion de rendre hommage aux personnes âgées et aux moines.

Nam Song Phra ou le rite du bain des images de Bouddha

Traditionnellement, les Thaïlandais visitent leur Wat local (temple) afin de baigner les statues de Bouddha et les moines du temple. Dans certains endroits comme Chiang Mai les statues de Bouddha sont également transportées dans les rues, permettant à la foule de saupoudrer de l’eau sur elles quand elles passent.

Rod Nam Dam Hua ou le rite de baignade des aînés

Songkran est aussi un période de réunion et de retrouvailles pour les familles. Il est de tradition pour les jeunes membres de la famille de verser de l’eau parfumée au jasmin sur les mains de leurs aînés afin de leur demander leurs bons vœux et leur bénédiction pour l’année à venir.

C’est ce rite qui est à l’origine de la guerre aquatique qui fait rage dans le royaume pendant trois à quatre jours chaque année au mois d’avril. Contrairement aux jours ordinaires, au cours de la célébration, les rues de Bangkok deviennent impraticables sans être trempés par l’eau des seaux et des canons à eau des participants.

Songkran, une histoire d’eau

Et ça tombe bien puisque c’est la période la plus chaude de l’année. Les batailles d’eau sont organisées dans divers endroits autour de Banglamphu, notamment  Thanon Khao San ou  Khao San Road, Rattanakosin Royal Square, Phra Athit Road, Santhichaiprakan et Wisut Krasat.

Le quartier de Silom et l’esplanade de Central Word sur Ratchprasong sont aussi des lieux très prisés des amateurs de guérilla aquatique.

Touristes et locaux se livrent alors à une guerre de l’eau sans merci dans les rues de la capitale. Si vous sortez dans la rue pendant cette période, vous avez donc intérêt à vous préparer à la douche froide. Autant jouer le jeu et s’équiper aussi de pistolets à eau afin de pouvoir riposter.

Songkran peut être “sanuk” (amusant) en Thaïlande, même pour les expatriés grincheux, à condition de prendre quelques précautions supplémentaires avant de partir à l’assaut de vos sites préférés.

– Portez des vêtements légers qui sécheront plus vite, et auxquels vous ne tenez pas trop. Il est aussi parfois de tradition d’étaler de la craie blanche (utilisée par les moines pour les cérémonies de bénédiction) un peu partout.

– Si vous êtes une femme, évitez le tee shirt blanc qui devient vite transparent une fois trempé.

– Méfiez vous des pick up avec la grande poubelle remplie d’eau sur la plage arrière : elle est souvent agrémentée de glaçons.

Pas de pitié pour les portables

Attention également à ne pas sortir avec son téléphone portable ou appareil photo sans protection adéquate, qui pourraient vite se retrouver rapidement noyés. On conseille vivement de s’équiper de sacs en plastiques étanches pour y mettre ses affaires à l’abri.

Songkran est une bonne occasion pour tester combien de temps vous pouvez rester sans vérifier votre téléphone portable / iPhone / Galaxy etc  constamment. Car après l’avoir soigneusement enveloppé dans un sac étanche dans un endroit qui n’est pas facile à atteindre, il sera plus compliqué, et aussi plus risqué, que d’ordinaire de vérifier toutes les 10 minutes votre compte Email ou Facebook.


0/5


(0 Reviews)

Avatar
Pauline Bouveau
Étudiante en Master 1 Nouvelles Pratiques Journalistiques Université Lumière Lyon 2

Laisser un commentaire

34,622FansJ'aime
3,130FollowersSuivre
1,582FollowersSuivre

Les plus lus

Latest articles

0/5 (0 Reviews)