Catégories
Entreprises Expatriation Visas

Le Smart Visa de quatre ans disponible en ligne

Les conditions sont également assez restrictives puisque le salaire doit être au minimum de 100.000 baht par mois dans le cadre d’un travail en entreprise, et l’investissement doit être au minimum de 20 millions de bahts pour la catégorie « investisseur ».

Le gouvernement thaïlandais a approuvé un nouveau type de visa dénommé SMART depuis le 1er février 2018. L’objectif de ce type de visa est d’encourager des étrangers de haute compétence à venir travailler ou investir en Thaïlande.

Ce nouveau visa de quatre ans réservé aux professionnels et investisseurs hautement qualifiés a été approuvé en septembre par le gouvernement thaïlandais, dans le cadre d’un plan pour faciliter le recrutement des start-up locales.

La demande de smart visa peut désormais s’effectuer entièrement en ligne sur le service

https://smart-visa.boi.go.th/

Ce visa, outre sa durée assez étendue, comporte principalement deux nouveautés importantes puisque les titulaires du visa pourront travailler en Thaïlande sans avoir besoin de demander un permis de travail et ne seront pas astreints à la procédure de notification des 90 jours.

Les conditions sont également assez restrictives puisque le salaire doit être au minimum de 100.000 baht par mois dans le cadre d’un travail en entreprise, et l’investissement doit être au minimum de 20 millions de bahts pour la catégorie « investisseur ».

Les Catégories du SMART visa

  1. Le SMART visa << T >> (Talent) pour travailler dans une entreprise
  2. Le SMART visa << T >> (Talent) pour travailler dans une agence gouvernementale
  3. Le SMART visa << I >> (Investisseur)
  4. Le SMART visa << E >> (Executive / cadre supérieur)
  5. Le SMART visa << S >> (Start-ups)

1) Le SMART VISA “T” (Talent)

Professionnels hautement qualifiés dans des industries ciblées

Qualifications et critèresPrivilèges
Disposer d’un revenu minimum d’au moins 100000 Baht / mois ou l’équivalent.

Dans le cas d’experts ayant un contrat de travail avec une start-up, ou d’experts à la retraite certifiés par un organisme compétent, un revenu minimum d’au moins 50 000 Baht par mois est requis.
Avoir un contrat de travail ou de service avec une entité en Thaïlande ou à l’étranger avec une affectation pour travailler en Thaïlande.

La durée restante de ce contrat doit être d’au moins un an.
Posséder une expertise scientifique et technologique pertinente pour les industries ciblées et approuvée par une agence du réseau du Centre pour les talents stratégiques (STC).

Les employeurs thaïlandais doivent être reconnus pour leur implication dans les industries ciblées par les agences gouvernementales concernées telles que l’Agence nationale de l’innovation (organisation publique) et l’Agence de promotion de l’économie numérique.
Visa de 4 ans maximum renouvelable, mais n’excédant pas la durée du contrat d’emploi / de service.

Aucun permis de travail n’est requis pour travailler dans les entreprises sanctionnées.
En cas de changement d’emploi, il faut obtenir des mentions supplémentaires conformément aux exigences applicables.

Déclaration de 90 jours à l’Immigration au One Stop Service Center prolongé à 1 an.
Aucun permis de rentrée requis.
Conjoint et enfants autorisés à séjourner et à travailler en Thaïlande sans permis de travail requis (les enfants souhaitant travailler doivent être âgés d’au moins 18 ans.
Les emplois ne doivent pas figurer sur la liste des professions et professions interdites aux étrangers).
Accès à un service accéléré dans les aéroports internationaux en Thaïlande (le cas échéant).

Experts travaillant dans des agences gouvernementales / des établissements d’enseignement supérieur / des institutions de formation spécialisée / Règlement alternatif des litiges

Qualifications et critèresPrivilèges
Être des experts travaillant pour un organisme gouvernemental, un établissement d’enseignement supérieur et un établissement de formation spécialisé, ou ceux entrant dans le Royaume pour fournir des services de règlement alternatif des conflits.

Avoir un contrat de travail ou de service ou un document faisant preuve de coopération ou d’emploi émanant d’un organisme gouvernemental, d’un établissement d’enseignement supérieur, d’un établissement de formation spécialisé ou d’un établissement d’arbitrage tel que le Centre d’arbitrage de la Thaïlande, l’Institut d’arbitrage de la Thaïlande, etc., exigeant un emploi en Thaïlande.

Dans le cas d’experts travaillant pour un organisme gouvernemental, l’agence d’embauche ou d’employeur doit endosser une expertise dans les domaines de la science et de la technologie dans les industries ciblées.
Dans le cas des experts travaillant dans un établissement d’enseignement supérieur et un établissement de formation spécialisé du secteur privé, l’expertise dans les domaines de la science et de la technologie dans les industries ciblées doit être certifiée par l’agence qui l’emploie dans le réseau du Strategic Talent Center (STC).

Dans le cas des experts travaillant dans le domaine du règlement extrajudiciaire des différends, l’expertise dans les domaines pertinents doit être certifiée par un institut d’arbitrage du pays.
Visa de 4 ans maximum renouvelable, mais n’excédant pas la durée du contrat d’emploi / de service.
Aucun permis de travail n’est requis pour travailler avec une entité ou un organisme gouvernemental. En cas de changement d’emploi, il faut obtenir des mentions supplémentaires conformément aux exigences applicables.

Reportage de 90 jours à l’Immigration au One Stop Service Center prolongé à 1 an.
Aucun permis de rentrée requis.
Conjoint et enfants autorisés à rester et à travailler en Thaïlande sans permis de travail requis (les enfants souhaitant travailler doivent être âgés d’au moins 18 ans.
Les emplois ne doivent pas figurer sur la liste des professions et professions interdites aux étrangers).
Accès à un service accéléré dans les aéroports internationaux en Thaïlande (le cas échéant).

2) Le VISA SMART «I» (investisseur)

Investisseurs dans les activités technologiques des secteurs ciblés

qualification et critèresPrivilèges
Pouvoir justifier d’un investissement minimum de l’un des montants suivants:

1.1 Investissement direct dans des activités basées sur la technologie dans les industries ciblées en Thaïlande, en tant que investisseur individuel ou par l’intermédiaire d’une société de capital-risque en Thaïlande pour un montant total d’au moins 20 millions de Baht.

1.2 Investir directement en tant qu’investisseur individuel pour un montant total d’au moins 5 millions de Baht dans un programme de démarrage, d’incubation ou d’accélération approuvé par les agences concernées.

L’investisseur peut investir dans plus d’une entreprise, mais doit conserver l’investissement pendant toute la durée de validité de Smart Visa.

L’entreprise à créer ou dans laquelle investir doit être certifiée comme une technologie basée sur la technologie dans la fabrication ou la fourniture de services dans les industries ciblées par les agences gouvernementales concernées telles que l’Agence nationale pour l’innovation (Organisme public), l’Agence de promotion de l’économie numérique et la National Science and Technology. Agence de développement.

En cas d’investissement par l’intermédiaire d’une société de capital-risque, l’investissement doit être certifié par les agences concernées comme étant soit une société de capital-risque investissant dans le secteur des technologies de fabrication ou la fourniture de services dans les industries ciblées.
Visa de 4 ans maximum renouvelable.Aucun permis de travail requis pour travailler avec une entité ou un organisme gouvernemental. En cas de changement d’emploi, il faut obtenir des mentions supplémentaires conformément aux exigences applicables.

Délai du rapport de 90 jours à l’Immigration au One Stop Service Center prolongé à 1 an.
Aucun permis de rentrée requis.

Conjoint et enfants autorisés à séjourner en Thaïlande.

Le conjoint a la permission de travailler sans permis de travail requis pour la même durée que le titulaire du visa Smart.

Accès à un service accéléré dans les aéroports internationaux en Thaïlande (le cas échéant).

3) LE VISA SMART “E” (Executive

cadres supérieurs d’entreprises basées sur la technologie dans les industries ciblées

qualification et critèresPrivilèges
Disposer d’un revenu minimum d’au moins 200 000 Baht / mois ou équivalent.
Posséder un baccalauréat ou équivalent ou au moins 10 ans d’expérience professionnelle dans les domaines pertinents.
Avoir un contrat de travail ou de service avec une entité en Thaïlande ou à l’étranger avec une affectation pour travailler en Thaïlande.
La durée restante de ce contrat doit être d’au moins un an.
Occuper un poste de direction tel que président ou directeur général.
Les entreprises qui emploient doivent être certifiées comme étant basées sur la technologie dans la fabrication ou la fourniture de services dans les industries ciblées par les agences gouvernementales concernées telles que l’Agence nationale pour l’innovation (Organisme public), l’Agence de promotion de l’économie numérique et l’Agence nationale de développement de la science et de la technologie.
Visa de 4 ans maximum renouvelable, mais n’excédant pas la durée du contrat d’emploi / de service.Aucun permis de travail requis pour occuper le poste ou l’entreprise certifié par les agences concernées. En cas de changement d’emploi, il faut obtenir des mentions supplémentaires conformément aux exigences applicables.

Déclaration de 90 jours à l’Immigration au One Stop Service Center prolongée à 1 an.

Aucun permis de rentrée requis.
Conjoint et enfants autorisés à rester en Thaïlande.
Le conjoint est autorisé à travailler sans permis de travail requis pour la même durée que le titulaire du visa Smart.
Accès à un service accéléré dans les aéroports internationaux en Thaïlande (le cas échéant).

4) Le VISA SMART «S» (Startup)

Jeunes entreprises basées sur la technologie dans des industries ciblées

Demande de visa de 2 ans: étrangers ayant déjà créé une start-up certifiée en Thaïlande.

Qualifications et critèresPrivilèges
Avoir créé une start-up en Thaïlande, certifiée comme étant celle des industries ciblées par les agences gouvernementales compétentes telles que l’Agence nationale de l’innovation ( Public) et de l’agence de promotion de l’économie numérique.
Détenir au moins 25% du capital social de la société ou une fonction d’administrateur de la société susmentionnée.
Avoir un dépôt d’au moins 600 000 Baht ou équivalent sur un compte bancaire en Thaïlande ou dans le pays de sa nationalité ou de sa résidence, qui est détenu depuis au moins 3 mois.
En cas d’accompagnement par des conjoints et des enfants, un dépôt supplémentaire d’au moins 180 000 Baht par personne ou équivalent est requis sur un compte bancaire en Thaïlande ou dans le pays de sa nationalité ou de sa résidence, qui a été pendant au moins 3 mois.Avoir une assurance maladie couvrant toute la période de séjour en Thaïlande pour le demandeur, ainsi que son conjoint et ses enfants.
Visa de 2 ans maximum renouvelable.
Aucun permis de travail requis pour travailler dans l’entreprise certifiée par les agences compétentes. En cas de changement d’emploi, il faut obtenir des mentions supplémentaires conformément aux exigences applicables.Reportage de 90 jours à l’Immigration au One Stop Service Center prolongé à 1 an.
Aucun permis de rentrée requis.
Conjoint et enfants autorisés à rester en Thaïlande.
Le conjoint a la permission de travailler sans permis de travail requis pour la même durée que le titulaire du visa Smart.Accès à un service rapide dans les aéroports internationaux de Thaïlande (le cas échéant).

Demande de visa d’un an: étrangers ayant participé à un programme d’incubation ou d’accélération ou à tout autre programme similaire dans les industries ciblées ou ayant reçu un financement du secteur public dans une coentreprise ou approuvé par les organismes gouvernementaux

qualifications et de critèresPrivilèges
Participer à un programme d’incubation ou d’accélération ou tout autre programme similaire faisant partie des industries ciblées et certifié par les agences gouvernementales concernées telles que l’Agence nationale pour l’innovation (organisation publique) et l’Agence de promotion de l’économie numérique.
En cas de non participation à un incubateur ou à un programme similaire, le demandeur doit soit recevoir un financement de coentreprise avec le secteur public, soit être approuvé par les agences gouvernementales compétentes telles que l’Agence de promotion de l’économie numérique.

Avoir un dépôt d’au moins 600 000 Baht ou équivalent sur un compte bancaire en Thaïlande ou dans le pays de sa nationalité ou de sa résidence, qui est détenu depuis au moins 3 mois.

En cas d’accompagnement par des conjoints et des enfants, un dépôt supplémentaire d’au moins 180 000 Baht par personne ou équivalent est requis sur un compte bancaire en Thaïlande ou dans le pays de sa nationalité ou de sa résidence, qui a été pendant au moins 3 mois.Avoir une assurance maladie couvrant toute la période de séjour en Thaïlande pour le demandeur, ainsi que son conjoint et ses enfants.
Visa d’un an maximum, renouvelable pour une durée maximale de 2 ans si les conditions requises sont remplies (le demandeur doit être un actionnaire détenant 25% du capital social ou un dirigeant de la société certifié par les autorités gouvernementales compétentes comme faisant partie des industries ciblées telles que l’Agence nationale pour l’innovation (organisation publique) et l’Agence de promotion de l’économie numérique).

Aucun permis de travail requis pour travailler dans l’entreprise certifiée par les agences compétentes.

En cas de changement d’emploi, il faut obtenir des mentions supplémentaires conformément aux exigences applicables.Reportage de 90 jours à l’Immigration au One Stop Service Center prolongé à 1 an.

Aucun permis de rentrée requis.
Conjoint et enfants autorisés à rester en Thaïlande.

Le conjoint a la permission de travailler sans permis de travail requis pour la même durée que le titulaire du visa Smart.Accès à un service rapide dans les aéroports internationaux de Thaïlande (le cas échéant).

Demande de visa de 6 mois: étrangers qui envisagent de créer une start-up en Thaïlande ou de se lancer dans des activités promotionnelles pour les startups ou lescamps de démarrage.

critères de sélection privilèges
Avoir un plan de création d’une start-up technologique en Thaïlande, qui doit être avalisé par les agences telles que l’Agence nationale pour l’innovation (organisation publique) ou s’engageant dans une activité visant à promouvoir les startups, ou une activité similaire à Startup Camp, approuvées par des agences gouvernementales telles que le Bureau de l’investissement et de l’innovation (agence publique).

Avoir une assurance maladie couvrant toute la période de séjour en Thaïlande.
Visa de 6 mois maximum, renouvelable pour une période maximale de 2 ans si les conditions sont remplies.

Aucun permis de travail n’est requis pour configurer une startup sur la base du plan approuvé et travailler pour cette startup ou pour participer à une activité de promotion de démarrage approuvée.

En cas de changement ou d’activités supplémentaires, une approbation ou un endossement supplémentaire sera requis.

Rapport de 90 jours à l’Immigration au One Stop Service Center prolongé à 1 an.
Aucun permis de rentrée requis.
Accès à un service accéléré dans les aéroports internationaux en Thaïlande (le cas échéant).

Avatar

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire