Vous considérez-vous comme riche ? Les répondants à l’enquête sur la richesse de Schwab en 2021 ont déclaré qu’un patrimoine net de 1,9 million de dollars qualifie une personne de riche, mais que la richesse est également en grande partie une question de point de vue personnel.

Mais pour l’immigration thaïlandaise, être riche signifie précisément avoir en sa possession un million de dollars (en ce moment environ la même somme en euros). C’est en effet la limite fixée par le nouveau visa de long terme de 10 ans (Long Term Resident Visa) pour la catégorie dite « wealthy global citizen », c’est à dire « riche citoyen du monde »…

Pour demander un visa de résident de longue durée en Thaïlande en tant que « riche citoyen du monde, un petit million de dollars devrait donc suffire, même s’il faudra tout de même investir une partie importante de ces fonds en Thaïlande (au moins 500 000 dollars). Autant dire qu’en réalité ce type de visa s’adresse à une clientèle dont le patrimoine est en réalité bien supérieur à la limite affichée.

Qu’est-ce qu’un visa de résident de longue durée ?

La Thaïlande a introduit depuis le 1er septembre 2022 un nouveau visa appelé « Visa de résident de longue durée (LTR) » qui offre une gamme d’avantages fiscaux et non fiscaux aux « personnes à hauts potentiels », dont font partie les « riches citoyens du monde ».

D’autres catégories sont également éligibles au visa LRT comme celui destiné aux « travailleurs nomades » qui souhaitent travailler à distance depuis la Thaïlande.

Le conjoint et les enfants de moins de 20 ans d’un titulaire de visa LTR sont également éligibles (jusqu’à quatre personnes à charge par titulaire de visa).

Bien que présenté comme un visa de 10 ans, le visa LTR est en fait un visa de 5 ans renouvelable : le visa sera délivré pour séjourner en Thaïlande la première fois pour cinq ans, qui peut être prolongé de 5 ans supplémentaires si les conditions sont toujours remplies. En bref : si au bout de 5 ans vous avez dépensé tout votre argent, vous devrez quitter la Thaïlande, ou rester avec un autre visa.

Quels sont les avantages ?

1.Un visa de 5 ans renouvelable (jusqu’à 10 ans)

Visa de 10 ans renouvelable. Une autorisation de séjour en Thaïlande sera accordée pour la première fois pendant cinq ans, qui peut être prolongée de 5 ans supplémentaires si les conditions sont toujours remplies.

2.Service Fast Track dans les aéroports internationaux de Thaïlande

3.Rapport de 90 jours étendu à 1 an

Les résidents étrangers séjournant en Thaïlande avec d’autres visas (non-immigrant 1 an) doivent se présenter à l’immigration tous les 90 jours, s’ils n’ont pas quitté le pays pendant cette période.

4.Délivrance d’un permis de travail numérique

Les candidats qui travaillent en Thaïlande peuvent obtenir un permis de travail numérique (digital work permit) au Département de l’emploi du Centre de services à guichet unique pour les visas et les permis de travail de Chamchuri Square Building, Bangkok ou dans les bureaux provinciaux du travail. Les frais de traitement sont de 3 000 bahts par an pour la délivrance d’un permis de travail numérique.

4.Exonération d’impôt pour les revenus étrangers

5.Exemption du ratio d’exigence d’emploi de quatre Thaïlandais pour un étranger

De quoi avez-vous besoin ?

  • Au moins 1 million USD (ou l’équivalent dans une autre devise) d’actifs
  • Revenu personnel d’au moins 80 000 USD par an au cours des deux dernières années
  • Un investissement d’au moins 500 000 USD dans des obligations du gouvernement thaïlandais, des investissements directs étrangers ou des biens immobiliers thaïlandais
  • Une assurance maladie avec une couverture d’au moins 50 000 USD ou des prestations de sécurité sociale assurant un traitement médical en Thaïlande ou une caution bancaire d’au moins 100 000 USD
  • Les candidats doivent remplir toutes les conditions ci-dessus pour être éligibles à la candidature Wealthy Global Citizens

Il convient de noter que si vous ne remplissez pas les critères susmentionnés, vous pouvez toujours demander un autre visa de 10 ans qui existe depuis 2016 : le visa non-immigrant « O – X » (long séjour 10 ans).

L’autre visa de 10 ans : le Visa Non – Immigrant « O – X » (Long Séjour 10 ans)

Les critères d’attribution sont moins exigeants (3 millions de bahts à conserver sur un compte en Thaïlande, soit environ 80 000 euros actuellement).

Les frais de visa sont de 10 000 bahts (ou l’équivalent en devise locale si vous postulez en dehors de la Thaïlande).

Le but de ce type de visa est de favoriser le long séjour des voyageurs étrangers en Thaïlande. Les ressortissants de 14 pays âgés de 50 ans ou plus peuvent demander un visa Non-OX à entrées multiples et séjourner dans le Royaume pour une durée maximale de 10 ans (5 ans selon la validité du visa plus une prolongation de 5 ans supplémentaires).

Qualifications des candidats

               1. Âgé de 50 ans ou plus

               2. Les candidats doivent être titulaires d’un passeport et de la nationalité (1) du Japon (2) de l’Australie (3) du Danemark (4) de la Finlande (5) de la France (6) de l’Allemagne (7) de l’Italie (8) des Pays-Bas (9) de la Norvège (10) de la Suède ( 11) Suisse (12) Royaume-Uni (13) Canada (14) États-Unis d’Amérique 

               3. Qualifications financières

(a) Les candidats doivent avoir déposé de l’argent dans une banque thaïlandaise située en Thaïlande pour un montant d’au moins 3 millions de bahts ; ou

(b) Les candidats doivent avoir déposé de l’argent dans une banque thaïlandaise située en Thaïlande d’un montant d’au moins 1,8 million de bahts et avoir un revenu d’au moins 1,2 million de bahts par an. Une fois que les candidats sont entrés en Thaïlande, ils doivent avoir accumulé de l’argent déposé dans une banque thaïlandaise située en Thaïlande au moins 3 millions de bahts en 1 an.

L’argent en (a) et (b) doit être conservé sur un compte bancaire au moins 1 an avant le retrait et, dans l’année suivante, l’argent doit être laissé sur le compte avec un montant d’au moins 1,5 million de bahts et ne peut être dépensé qu’en Thaïlande

              4. Les candidats ne doivent avoir aucune maladie interdite conformément au règlement ministériel n ° 14 (BE 2535) qui comprend la lèpre, la tuberculose, l’éléphantiasis, la toxicomanie et le troisième stade de la syphilis. 

              5. Les candidats doivent avoir une assurance médicale thaïlandaise pendant leur séjour en Thaïlande (avec l’approbation de l’Office of Insurance Commission) et les réclamations médicales pour les patients ambulatoires ne doivent pas être inférieures à 40 000 Baht, pour les patients hospitalisés ne doivent pas être inférieures à 400 000 Baht.

Olivier Languepin

Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

7 replies on “Êtes-vous assez riche pour vivre en Thaïlande ?”

  1. 70.000 ThB équivaut à ce jour à environ 1900€ ..je connais des tas de gars farang mariés à des Thaies qui, à la retraite ne touchent pas cette somme …donc ?

  2. Pourquoi vivre en Thaïlande ? nourriture pollluée par les pires pesticides,taux de cancers très élevés, chaleur insupportable, dictature,et ils sont masqués à vie,ont participé à la fraude mondiale covid pour empêcher les manifestations.

  3. Un Visa O Marié d’un an est largement suffisant avec juste votre salaire mensuel (pas moins = de 70.000 Bahts )et le tour est joué.Pas besoin de ce visa dit longue durée qui coute un bras pour le même résultat.

  4. Bonjour,

    Ils expliquent qu’ils ne veulent pas d’étrangers en Thaïlande. S’ils veulent des personnes riches, ils faciliteraient leur venue. Là, c’est tout le contraire. Le visa de Schengen est beaucoup moins contraignant.
    Il y a plus de yacht sur la côte d’azur que sur l’ensemble de la Thaïlande.
    Où, les riches achèteraient leur maison? Phuket, krabi, kho Samui?
    Il n’y a aucune ville en Thaïlande qui a été construite pour les personnes fortunées.

Comments are closed.