Catégories
Tourisme Voyage

Partir sur une île déserte en Thaïlande

Le nom de cette île ne vous dit rien ? C’est bon signe car c’est probablement le cas pour le plus grand nombre, car ce n’est pas à Phuket ou à Koh Samui que vous aurez le plus de chances de trouver une plage déserte.

Qui n’a jamais rêvé de passer ses vacances sur une île déserte, à l’ombre de cocotiers en prenant le soleil sur des plages de sables coralliens à la blancheur éblouissante.

Ces photos vous les avez sans doutes vues des milliers de fois sur internet ou dans les catalogues des agences de voyages avec un brin de suspicion : de tels endroits existent-ils vraiment ailleurs que dans de sublimes clichés prise de façon à embellir la réalité ?

Pourtant, si vous connaissez votre chemin et si vous savez comment voyager il y a encore des petits coins de paradis très peu fréquentés. Mais pour cela il faudra être prêt à faire un peu plus d’efforts que la moyenne des 36 millions de touristes qui visitent la Thaïlande chaque année.

La règle est simple et facile à comprendre : plus le trajet qui vous sépare de l’aéroport est long et compliqué, moins il y a de monde là où vous allez.

En thaï, les noms des îles sont généralement précédés du mot ko (เกาะ), le mot thaï pour l’ île. Ce mot est souvent alternativement romanisé comme koh , ko ou Goh.

Le nom de cette île ne vous dit rien ? C’est bon signe car c’est probablement le cas pour le plus grand nombre, car ce n’est pas à Phuket ou à Ko Samui que vous aurez le plus de chances de trouver une plage déserte.

Des centaines d’îles à découvrir

La Thaïlande a des centaines d’îles aussi bien dans le golfe de Thaïlande que dans la mer d’ Andaman et bon nombre d’entre elles sont en fait inhabitées.

La baie de Phang Nga Bay compte à elle seule plus de 67 îles tandis que Mu Ko Chang Park National en compte 52 et le parc national marin de Tarutao en a 51.

Le plus petit Mu Ko Similan parc national compte seulement 11 îles, dont 3 sont fermées au public en raison du programme de protection des tortues et des efforts de conservation des récifs. (Dont, Ko Payan, alias Ko Pa Yan qui appartient à une princesse thaïlandaise).

îles inhabitées de Thaïlande : Quelles sont celles qui sont ouvertes aux touristes

Ko Khran

Ko Khram (เกาะ คราม), également connu sous le nom Ko Khram Yai, (Yai signifie grand en thaï) est une île dans la baie de Bangkok situé à environ 24 km au sud ouest de Pattaya . C’est la plus grande île de la baie.

Ko Khram est boisée et inhabitée avec des falaises rocheuses et plages de sable blanc entre les deux.

Les plus petites îles et îlots qui l’entourent, ainsi que la côte adjacente, sont une zone militaire appartenant à la Marine royale thaïlandaise et sont hors limites pour les touristes.

Les plages de l’île sont également désignés comme zones de conservation des tortues marines. ( Ko Khram Noi adjacent (Noi signifie petit) est également inhabitée).

Ko Kra

Ko Kra (เกาะ กระ) est un groupe de petits îlots rocheux dans la zone sud du golfe de Thaïlande . Il est sous l’administration de la province de Nakhon Si Thammarat.

Ko Kra, est à environ 54 km de la côte la plus proche, se compose de trois îlots: Ko Kra Yai, Ko Kra Klang, et Ko Kra Lek, ainsi qu’un petit éperon rocheux, Hin Ko Kra. La zone entourant ces îlots est un bon endroit de plongée en raison de son éloignement relatif.

Bien qu’inhabitée, la zone de Ko Kra constituent un territoire contesté, entre la Malaisie et la Thaïlande, découlant des différentes lignes de base que les deux pays adoptent dans le calcul de leurs eaux territoriales.

Après 1978, la Thaïlande et la Malaisie ont convenu de définir les eaux territoriales comme zone de développement conjoint couvrant une superficie d’environ 7250 kilomètres carrés.

Ce groupe d’îlots ne doit pas être confondue avec d’autres îles du même nom: Ko Kra dans la province de Chumphon ou Mu Ko Kra (หมู่ เกาะ กระ) un groupe d’îlots à l’ouest de Ko Mak dans la province de Trat. Il y a aussi un lieu du même nom de Ko-Kra dans l’ Etat Kayah, la partie continentale de la Birmanie.

Ko Phai

Ko Phai (เกาะ ไผ่) est la plus grande île de Mu Ko Phai (หมู่ เกาะ ไผ่), un petit archipel inhabité sur la côte est de la Thaïlande. Il est environ à 21 km à l’ouest de la ville de Pattaya; dans les guides touristiques , il est communément appelé « Bamboo Island », la signification de son nom en thaï.

Ko Phai
Ko Phai

Ko Phai mesure environ quatre km de long et sa largeur maximale est d’environ un km et demi. C’est une île boisée escarpée, avec une grande partie de la côte formée par des falaises rocheuses. L’île atteint hors de l’eau à une hauteur de 150 m et a un phare inhabité à son sommet.

Ces îles sont accessibles en environ deux heures en bateau du port sud de Pattaya. Toutes ces îles sont une zone naturelle protégée sous la supervision de la Marine royale thaïlandaise. Aucun hébergement n’est donc autorisés sur Ko Phai.

Koh Hin Ngam

Koh Hin Ngam ou (Koh Pulo) ou est une petite île située au sud – ouest de Ko Adang, la deuxième plus grande île dans le parc national marin de Tarutao, très près de la célèbre île Ko Lipe.

Alors que les îles environnantes sont célèbres pour leur plage de sable blanc, Koh Hin Ngam présente un paysage inhabituel puisque ses plages sont couvertes de roches noires brillantes et glissantes, alors que son centre est couvert par une petite forêt.

Les roches sont dits être protégés par l’esprit gardien de l’ île appelée Chao Pho Tarutao. On croit que quiconque, prend des rochers de l’île sera maudit; tandis que ceux qui peuvent construire une tour avec 12 pierres auront leurs souhaits exaucés.

Mu Ko Ang Thong

Mu Ko Ang Thong est un parc national créé le 12 Novembre 1980 dans le golfe de Thaïlande, au large des côtes de Surat Thani. Il regroupe 42 îles dont la presque totalité sont inhabitées, avec une superficie totale de 102 km², dont moins de 20% est de la terre ferme.

Le nom « Ang Thong » (อ่างทอง) signifie « bol d’or ». « Mu Ko » (หมู่ เกาะ) signifie simplement « groupe d’îles ». Contrairement à beaucoup d’autres îles inhabitées, les visiteurs peuvent camper certaines îles du parc.

Près de Phuket

Ko Rang Nok, Koh Ngang et Koh Kalard; un certain nombre de petites îles, qui font saillie hors de la mer comme des dents cassées, sont situées au large de Ko Yao Yai, près de Phuket. Ces îles bien que inhabitées ne sont pas ouvertes aux touristes surtout pendant les mois de février à mai, lorsqu’elles sont surveillées par des gardes armés.

Photo Glenn van der photo Knijff Lonely Planet
Photo Glenn van der Knijff Lonely Planet

Pourquoi cette surveillance ? Parce que ces îles abritent des nids d’hirondelles de mer, qui se reproduisent dans les grottes marines, et ces nids sont un met très appréciés des Thaïlandais.

Les nids sont recueillis par des agents, embauchés par des entreprises qui ont une concession du gouvernement pour collecter des nids dans la région.

La revente des nid d’hirondelles est une activité très lucrative car on lui prête de nombreuses vertus curatives.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

2 réponses sur « Partir sur une île déserte en Thaïlande »

Bonjour, merci beaucoup pour cet article. Je souhaiterai avoir quelques renseignement au sujet du camping sur les différentes île en Thailande dans le but d’un voyage de plusieurs semaines sur une « île inhabité ». Pouvez vous m’aider ? 🙂
Merci

Gauthier

Quel dommage de donner de Koh Samui cette image de plages surpeuplées ! Il suffit de parcourir les plages de Maenam et Bangpor au Nord, ou de Lipa Noi et Taling Ngam à l’ouest, pour être quasi seuls !
Forcément si vous restez sur celles très fréquentées de Choeng Mon, Chaweeng ou Lamai, bien que très belles, vous serez surpris de partager la plage avec de nombreux visiteurs !

Laisser un commentaire