Catégories
Santé Tourisme

Moins de touristes médicaux en Thaïlande

Les étrangers qui voyagent en Inde ou en Thaïlande pour trouver des soins meilleurs marché que dans leur pays sont moins nombreux. La récession économique, et la réforme des soins aux Etats Unis est en train de donner un coup de frein à une industrie en plein essor.

Le nombre d’Américains voyageant à l’étranger pour un traitement médical électif a baissé de près de 14% depuis 2007, selon une étude récente du Deloitte Center Solutions pour la santé.

L’industrie du tourisme médical – qui vise à fournir des soins de qualité pour ceux qui n’ont pas les moyens de les payer dans leur pays d’origine est-elle menacée par la récession ?

Les Américains réduisent leurs dépenses de soins de santé:  en 2008, 22% des adultes ont déclaré une diminution des visites à leurs médecins, et 36% ont admis différer des soins médicaux nécessaires.

Non seulement les gens sont plus susceptibles de renoncer à des interventions non urgentes, mais ils sont moins attirés par la possibilité de prendre  un vol pour se faire soigner. Pourtant selon l’étude Deloitte, les 750.000 Américains qui ont voyagé à l’étranger pour des soins médicaux en 2007 ont économisé entre 30% et 70% sur leurs soins.

Pour 2010 les grandes chaînes d’hôpitaux privés en Thaïlande restent prudents sur les nouveaux investissements de l’année prochaine. Ils ont observé une baisse de leur chiffre d’affaires cette année en raison de la crise économique mondiale, de la fermeture de l’aéroport de l’an dernier et des craintes liées au virus (H1N1) de la grippe.

Les hôpitaux de Bangkok ont enregistré une baisse du tourisme médical en 2009
Les hôpitaux de Bangkok ont enregistré une baisse du tourisme médical en 2009

Le nombre de touristes étrangers venus en Thaïlande pour des soins médicaux en 2009 cette année a baissé de 7 à 8 %, passant à 1,3 million, mais les perspectives pour le tourisme médical restent positives si la reprise économique mondiale se confirme. Le ministère du tourisme cherche en ce moment à obtenir l’approbation d’un visa gratuit pour les touristes médicaux jusqu’à la fin de 2010 pour soutenir le secteur.

La plupart des grands hôpitaux de Bangkok ont été actifs en investissant dans des bâtiments et du personnel pour accueillir plus de patients étrangers ces dernières années. Aujourd’hui ils sont plus prudents, et aucun investissement important ne sera lancé en 2010 compte tenu des perspectives incertaines.

Les cadres du Bangkok Dusit Medical Services (BDMS), Phya Thai ou  Samitivej Hospital Hôpital n’ont pas prévu de gros investissements pour l’année prochaine. Le groupe BDMS coté à la bourse de Bangkok exploite le Bangkok Hospital Group, BNH Hospital, l’Hôpital Samitivej  et le Royal International Hospital.

John Lee Kho-shun, vice-président exécutif de BDMS, a déclaré  allouer 4-5 % de ses revenus en 2010 pour l’investissement, un taux normal pour soutenir une croissance des revenus estimée à 5 % l’année prochaine. BDMS prévoit des revenus 2009 à environ 20 milliards de baht (416 millions d’euros) et une légère croissance du chiffre d’affaires en 2010. La plupart du budget d’investissement en 2010 ira à la construction d’un hôpital de taille moyenne à Hua Hin qui devrait ouvrir ses portes dans la première moitié de 2011.

En ce qui concerne l’investissement dans le Moyen-Orient, M. Lee a précisé que BDMS pourrait construire un deuxième hôpital à Abu Dhabi, mais pas pour l’année prochaine, comme prévu initialement en raison de la crise économique mondiale. La Thaïlande est reconnue comme un centre médical  mondial avec beaucoup de médecins, professionnels et autres agents de santé, tandis que les frais de services médicaux sont beaucoup plus faibles que ceux de Singapour, Malaisie, Europe et les États-Unis.  Sur les 12 millions de touristes étrangers venus en Thaïlande l’année dernière, 1,3 millions ont visité le Royaume pour le tourisme médical.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

3 réponses sur « Moins de touristes médicaux en Thaïlande »

Merci pour cet article intéressant, étonnant car on pourrait penser qu’en temps de crise, les solutions moins chères restent plus intéressantes ? Concernant la chirurgie esthétique, on peut toutefois imaginer que ce genre d’intervention peut facilement être reporté…
Il serait intéressant de connaitre l’évolution du nombre d’intervention esthétique aux USA.

Laisser un commentaire