phuket big buddha - thailande-fr
areial photography Phuket big Buddha in blue sky. Phuket Big Buddha is one of the Phuket island most important and revered landmarks on Phuket island.

L’île touristique de Phuket en Thaïlande interdira les voyages en provenance du reste du pays du 3 au 16 août pour tenter d’empêcher la récente augmentation du nombre de cas de Covid-19 de se propager dans l’île.

Les restrictions ne s’appliquent pas aux visiteurs étrangers qui voyagent à Phuket dans le cadre du programme spécial de réouverture depuis le 1er juillet, sous le nom de « Phuket sandbox » ou « Phuket bac à sable ».

Depuis le 1er juillet, les touristes entièrement vaccinés contre la COVID-19 sont autorisés à se déplacer librement sur l’île, sans faire de quarantaine à l’arrivée, une initiative surnommée le « bac à sable de Phuket » et destinée à relancer progressivement le tourisme en Thaïlande. 

Pas de restrictions pour les touristes internationaux

Le porte-parole du ministère thaïlandais des Affaires étrangères, Tanee Sangrat, a précisé que les nouvelles restrictions s’appliqueront uniquement aux déplacements vers Phuket en provenance des autres provinces de Thaïlande, ce qui signifie que les visiteurs étrangers qui séjournent sur l’île ne seront pas affectés.

L’île a le taux de population vaccinée le plus élevé du pays, car environ 90% des habitants ont reçu leur premier vaccin, tandis que 70% sont entièrement vaccinés. Selon la Tourism Authority of Thailand (TAT)

Phuket est au cœur des efforts visant à relancer l’industrie touristique thaïlandaise, une source de revenus majeure qui a été dévastée par la pandémie.

Les touristes qui sont restés à Phuket pendant plus de 14 jours seront toujours autorisés à partir pour d’autres provinces de la Thaïlande comme prévu, mais ne pourront ensuite retourner à Phuket que s’ils ont réservé des vols internationaux partant de l’aéroport de l’île, a précisé Tanee.

Le programme d’extension de Phuket qui devait permet aux visiteurs de Phuket de se rendre d’île en île à Surat Thani, Krabi et Phang Nga après un minimum de sept jours à Phuket, a été reporté au 15 août, selon la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Tanee Sangrat.

Les infections quotidiennes à Phuket sont passées d’un chiffre à deux la semaine dernière et sont restées entre 18 et 28 cas par jour au cours de la semaine dernière. Phuket a enregistré un total de 1 016 cas dans la vague actuelle depuis avril, contre 145 223 à Bangkok qui enregistre plusieurs milliers de nouveaux cas par jour.

Au cours des derniers mois, la Thaïlande a été aux prises avec sa pire épidémie de COVID-19 depuis le début de la pandémie, entraînée par la variante hautement contagieuse Delta, détectée pour la première fois en Inde.

Les hôpitaux de la capitale thaïlandaise Bangkok et des provinces environnantes manquent de capacité en raison de la recrudescence des infections. Plus de 1 200 personnes attendent des lits d’hôpitaux et plus de 6 000 ont appelé une hotline la semaine dernière pour demander un traitement, ont indiqué les autorités sanitaires.

« Nous ne savons plus où placer les personnes malades, les unités d’urgence (salles d’urgence) de nombreux hôpitaux doivent être temporairement fermées car elles n’ont plus de places pour les lits », a déclaré le chef du département des services médicaux, Somsak Akksilp, lors d’une conférence de presse.

Il y a plus de 37 000 lits d’hôpitaux, y compris dans des hôpitaux de campagne de fortune, à Bangkok et dans les provinces environnantes, selon l’administration métropolitaine de Bangkok.

Lorsque le taux d’occupation des lits d’hôpitaux à Phuket atteint 80%, le projet « bac à sable » peut être suspendu ou annulé, mais le taux n’est actuellement que de 30%.

La Thaïlande a remporté des éloges pour avoir contenu le coronavirus pendant la majeure partie de l’année dernière, mais les autorités ont eu du mal à arrêter la vague de cas commencée au mois d’avril qui a porté le nombre total d’infections à 561 030, avec 4 562 décès.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

4 replies on “Phuket coupé du reste de la Thaïlande à partir du 3 août”

  1. Les vols domestiques s’annulent tous… ce qui diminue les possibilites de sortir de phuket

  2. Pitoyable. Tout ce cirque pour une grippette.
    Au revoir jolies thailandaises. Le vent a tourné.
    Je vous aimais mais le “welcome” est parti sous d’autres cieux

      1. Les maladies infectieuses respiratoires, toutes confondues, hors covid19, font plus de morts chaque année depuis très longtemps. On n’a jamais fait tout le cirque que l’on fait pour la covid19 pour autant.

Comments are closed.