19848c67 phuket sandbox infograph - thailande-fr

Depuis le 1erjuillet, la Thaïlande à rouvert ses frontières aux touristes vaccinés sans quarantaine, mais uniquement via Phuket qui fait office de destination pilote et de test avant d’envisager une réouverture plus large au tourisme international.

Mais les conditions imposées pour pouvoir séjourner à Phuket dans le cadre du programme « phuket sandbox » et pour pouvoir voyager dans le reste de la Thaïlande (après un séjour de 14 jours à Phuket) sont cependant très strictes.

Qui peut bénéficier du programme Phuket sandbox?

Litste des pays autorisés à entrer en Thaïlande dans le cadre du programme Phuket sandbox
19 choses à savoir sur la réouverture de la Thaïlande 6
  1. Des personnes provenant des pays présentant un risque faible ou moyen de transmission du Covid-19 et y ayant séjourné au moins 21 jours avant d’arriver en Thaïlande.
  2. La liste des pays autorisés peut être modifiée selon leur situation sanitaire. A ce jour, la France et Monaco font parties de cette liste.
  3. Des personnes ayant un certificat de vaccination d’un vaccin validé par OMS ou par Ministère de la santé thaïlandais.
  4. La dernière injection doit être datée au moins 14 jours avant de voyager (à compter du lendemain de la deuxième injection jusqu’au jour de votre départ). 
  5. Les deux injections de vaccin sont obligatoire même si vous avez déjà contracté la COVID 19 auparavant, sauf Johnson & Johnson (Janssen).
  6. Les deux doses injectées doivent être obligatoirement le même vaccin.
  7. Le certificat  de vaccin n’est pas obligatoire pour les voyageurs  de moins de 18 ans si ces derniers voyagent avec ses parents vaccinés.
  8. Des personnes ayant un contrat d’assurance couvrant la COVID-19 pour un montant d’au moins 100 000 USD et pour une durée minimum de 45 jours pour toutes les personnes qui partent avec une exemption de visa. Pour les autres cas, la durée de couverture d’assurance doit être minimum 90 jours.
  9. Attention : des personnes considérées non-qualifiées lors de l’arrivées seront mises en quarantaine payante (ALQ) pendant 14 nuits ou  priées de quitter le territoire immédiatement.
  10. Les touristes devront rester à Phuket pendant 14 nuits dans un hôtel certifié par SHA+ (SHA Plus) avant de pouvoir quitter l’île. 
  11. Les 7 premières nuits doivent consécutivement être réservées dans un même hôtel. Les touristes qui souhaitent visiter Phuket pendant moins de 14 jours doivent présenter le billet de sortie de Thaïlande et la réservation de l’hôtel SHA+ pendant tout le séjour à Phuket.
  12. Le trajet entre l’aéroport de Phuket et l’hôtel SHA+ devra se faire en empruntant uniquement la navette de l’hôtel.
  13. Pendant les 14 premiers jours sur place, les touristes devront se soumettre à 3 tests RT-PCR, en plus des mesures de traçage et de l’utilisation obligatoire d’applications de suivi des téléphones.
  14. Pour les touristes de Phuket Sandbox, la liste des documents nécessaires à l’embarquement est la même que pour les voyageurs normaux: à savoir
  • Votre COE (Attention: si votre COE est daté avant le 1 mai 2021, merci de bien vouloir télécharger la nouvelle version de COE depuis votre compte et l’imprimer);
  • Un résultat de test COVID négatif par méthode RT-PCR (de préférence en anglais), délivré dans les 72 heures avant votre depart;
  • Un certificat médical non-covid certifié en anglais par un médecin généraliste (selon le résultat de votre test RT-PCR) dans les 72 heures avant votre départ
  • En plus, vous devez remplir le formulaire T8 (questionnaire sur votre santé) et le présenter lors votre arrivée en Thaïlande. Vous pouvez télécharger le T8 ici –> T8 form
  • Téléchargez l’application « ThailandPlus » sur votre smartphone, inscrivez-vous dans l’appli (en mettant les 6 chiffres lors de votre demande de COE et le numéro de votre COE, avant de monter dans l’avion) et présentez votre inscription lors votre arrivée en Thaïlande. Plus d’informations sur ThailandPlus sur https:/qrgo.page.link/s9zH9 et le guide d’utilisateur (en anglais) ici –> ThailandPlus User Manual

Autres conseils aux voyageurs

Les règles pour entrer en Thaïlande changent très souvent, il est donc recommandé de consulter le site de l’Ambassade de Thaïlande en France pour plus d’informations et pour les denières mises à jour.

  1. La réservation de l’hôtel SHA+ doit se faire uniquement via le système SHABA (nous vous conseillons de contacter votre hôtel directement) ou sur https://entrythailand.go.th. D’autres formats de réservation ne sera pas acceptée.
  2. Pour la demande de COE, il faut d’abord choisir le programme « Sandbox », et puis « Phuket », avant de joindre les certificats de vaccination (Personnes vaccinées en France peuvent également télécharger lesdits certificats sur attestation-vaccin.ameli.fr). Les certificats de vaccination seront vérifiés par le Ministère de Santé thaïlandaises, avant de pouvoir continuer avec les étapes suivantes.
  3. Les voyageurs dont la durée de séjour prévue est inférieure à 14 jours doivent quitter Phuket (Thaïlande) immédiatement sur un vol international vers un autre pays au plus tard à la date de départ prévue.
19848c67 phuket sandbox infograph - thailande-fr

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

28 replies on “19 choses à savoir sur la réouverture de la Thaïlande”

  1. Bonjour,je suis a Phuket depuis 4 jours. ÉVITÉR d’y allez l’endroit est sinistre.

  2. Je sais que le choix est cornélien. Soit ouvrir les frontières plein pot (retour peu ou prou à la situation ante, comme avant la pandemie. Ce qui ne veut pas dire bien evidemment sans règles eu egard à la delivrance des visas et permis de séjour. De toutes façons, ça n’a jamais été open-bar à fond la caisse). Donc réaccueillir les touristes à grands flots pour faire repartir le moteur industriel à plein régime. Mais avec le risque évident d’une explosion immaîtrisable du virus, un effonfrement du système hospitalier et des milliers de morts à la clé
    Ou
    Continuer de “cadenasser” et de “verrouiller” administrativement le pays ( venir en Thaïlande est toujours un parcours du combattant, un véritable pensum antithétique de l’idée de vacances ) avec l’objectif d’endiguer la propagation du virus qui dejà se répand actuellement à vive allure. Le risque etant auquel cas d’asphyxier definitivement des secteurs majeurs de l’economie thaïlandaise avec pour consequence la perte de centaines de milliers d’emplois, des millions de citoyens precipités dans la pauvreté ( voir les files d’attente pour les distributions gratuites de nourrirure ) et une pauperisation generalisée dans le pays.
    Les choix à operer sont drastiques. Mais les Autorités Thaïes devront apprendre à trancher. Une bonne fois pour toutes. Ce qu’elles ne savent pas faire. Entre le tout ou rien, elles optent pour une sorte de demie-mesure, une voie médiane, en français on pourrait dire menager la chèvre et le chou. Résultat: c’est le flou. 2 pas en avant, 2 pas en arrière, le sur place, avant de repartir de l’avant pour finalement reculer une fois encore. Il faut trancher de façon nette, decisive, impitoyable. Sauf à perdre sur les deux tableaux. Ce qui est en train de se produire. Quelle imperitie! Ce pays magnifique a droit à la clarté, fût-elle aveuglante, et à une détermination sans faille. Les Thaïs n’ont pas ce qu’ils méritent. Ils ont droit à un niveau inédit de lucidité, de courage, et de professionnalisme dans l’organisation de la societé par temps de crise. À ces seules conditions pourront-ils sortir de l’ornière et commencer à entrevoir un avenir un peu plus radieux

  3. C’est désespérant
    Et tellement complexe et lourd qu’on doit se demander pendant le vol si on va devoir faire demi tour à peine arrivé car il manque un papier ou une traduction ou autre chose
    Et puis rester enferme a phuket 2 semaines c’est vraiment moyen, c’est généralement la durée de mon séjour en Thaïlande !!! Tant pis je continuerai a regarder des vidéos de Thaïlande sur YouTube …. génial

  4. C’est désespérant ! Tout ça c’est pour les personnes qui peuvent payer un organisme pour faire toute ses démarches . J’ai pas du tout envie de remplir tout ses papiers et encore moins de m’injecter leur m…bip de vaccin. En 2017 le gouvernement thaïlandais disait qu’il ne voulait plus de touriste lambda et pauvre avec leurs sacs à dos. Voilà ils son content maintenant ils bloquent le pays pour accueillir uniquement les riches.

  5. Surtout, je parle des familles, si c’est pour aller se poser sur une plage. Nos rivages français valent beaucoup mieux que ces plages de Thaïlande où toutes les eaux usées des hôtels se déversent au mépris de toute hygiène.

  6. Allez donc expliquer cela à des doux rêveurs qui tout comme les Chinois se considèrent être  » L’empire du milieu ».

  7. Programme désespérant et insensé pour un touriste vacciné qui a subi un an d’enfermement : CEO en permis d’entrée avec les tracas que ça impose , Pcr avant de partir , Après cela: sur place Pcr ,Pcr ,Pcr tous payants , Hôtel des petits copains imposé, Flicage téléphonique, et en couronnement quarantaine de fait: soit 14 jours de réclusion à Phuket.
    Tourisme ou bien Goulag? ON CROIT REVER.

  8. Avec toutes ses contraintes, ils auront gagner une chose. Avoir retrouver un pays avec leurs vraies valeurs . C’est malheureux, pour ceux avec un Grand coeur.
    Mais ceux qui prennent les farangs pour des vaches à lait, sont ceux qui sont dans la merde aujourd’hui.
    Le tourisme de masse à fait du mal à se merveilleux pays, mais heureusement que beaucoup n’ont pas trop changer.

    ขอบคุณ 🙏

  9. Quelle tristesse ! Depuis plus de 10 ans nous passons un mois dans le nord de la Thaïlande où nous avons plusieurs amis. L’accueil de visiteurs est maintenant tellement limité que votre pays risque de disparaître de l’univers touristique. Les grands perdants sont souvent les travailleurs thaïlandais modestes que nous aimons. Quand la Thaïlande ouvrira à nouveau ses portes combien de « farangs » reviendront-ils?

  10. Euuuh autant laisser les frontières fermées, c’est pas des vacances avec toutes ces contraintes. Beaucoup trop compliqué tout ça !

  11. D’après l’affiche, moins de 6 ans : tests PCR.
    Vous savez, les enfants peuvent avoir la COVID.

  12. C’est une quarantaine de 14 jours à Phuket.
    Ici les gens ne veulent plus entre parler de masque, ils iraient en vacances pour porter un masque et se faire pister au GPS en permanence comme des délinquants potentiel s ?
    J’espère qu’en octobre se sera plus humain, plus souple.

  13. Ayant eu le Covid je dois recevoir 2 doses ? Que vont-ils encore demander ? Cela devient ridicule 😡
    En attendant en Thaïlande certains quittent les zones rouge foncé sans test préalable charge aux autres provinces d’organiser le dépistage et la prise en charge à l’arrivée…

  14. On va attendre encore un peu du coup. S’ils pensent relancer le tourisme comme ça… 😁

  15. Hello, les enfants de 3 ans(ou plus generalement moins de 6 ans) doivent ils subir le test PCR avant le vol international ? Et aussi les 3 tests durant le sejour ? Merci pour votre article !

  16. Et on appelle ça une ouverture et des vacances ?? Désolé très peu pour moi! Ce labyrinthe bureaucratique est imbuvable pour continuer à porter un masque en plus !… Le monde est grand et la Thaïlande n’est pas en son centre !

Comments are closed.