Le Center for Economic Situation Administration (CESA) a précisé les conditions pour que les touristes étrangers entièrement vaccinés puissent entrer dans le royaume sans exigence de quarantaine à partir du 1er juillet dans le cadre du programme touristique « Phuket Sandbox ».

A partir du 1er juillet les touristes vaccinés pourront séjourner à Phuket sans faire de quarantaine, mais si ils veulent se déplacer ailleurs en Thaïlande ils devront y rester au moins 14 jours, au lieu de sept.

Une première modification a donc déjà été apportée au projet initial de réouverture: la durée minimale de séjour à Phuket pour pouvoir librement circuler ensuite en Thaïlande a été étendue de 7 à 14 jours.

Une condition qui risque de dissuader pas mal de voyageurs, à moins de se satisfaire d’un séjour uniquement à Phuket et de renoncer à visiter le reste de la Thaïlande.

Les conditions (jusqu’au prochain changement) sont les suivantes :

  • Les touristes étrangers souhaitant se rendre à Phuket doivent être complètement vaccinés depuis plus de 14 jours mais pas plus d’un an. Ils doivent provenir de pays à risque faible et moyen et produire un test PCR négatif à leur arrivée, ainsi qu’un autre test le cinquième jour de leur visite, le tout à leurs frais.
  • Les enfants de moins de 6 ans peuvent entrer avec leurs parents sans être vaccinés. Les 6-18 ans doivent se soumettre à un test COVID-19 à leur arrivée.
  • Les touristes doivent présenter un certificat de vaccination de leur pays de départ. Le vaccin doit être approuvé par la Food and Drug Administration de Thaïlande (Sinovac, Sinopharm, AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna) ou approuvé pour une utilisation d’urgence par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) (BioNTech-Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson, Sinopharm, Sinovac)
  • Les touristes doivent installer une application sur leur téléphone portable pour que les autorités locales puissent surveiller quotidiennement leur état de santé
  • Les touristes doivent séjourner dans des hôtels certifiés par Amazing Thailand Safety and Health Administration (SHA+) pendant 14 nuits, après quoi les voyages dans d’autres régions de la Thaïlande seront autorisés.

Phuket devrait accueillir 129000 touristes internationaux à partir du 1erjuillet au cours des trois premiers mois du programme de test (sandbox) sans quarantaine selon l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT).

Le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, estime que l’initiative de réouverture – Phuket Sandbox – devrait attirer 30 000 à 40 000 touristes par mois, les marchés long-courriers étant la cible principale.

Des conditions trop strictes ?

Mais l’accueil des professionnels du tourisme a été modérément enthousiaste: les entreprises hôtelières et de restauration ne sont pas convaincues qu’elles seront en mesure de relancer le tourisme sur l’île la plus connue de Thaïlande en raison des strictes exigences en vigueur à partir du 1er juillet.

Chalermlak Kepsap, propriétaire de l’hôtel Holiday Inn Express sur la plage de Patong, a déclaré au Bangkok Post que l’allongement du délai de sept à 14 jours devrait dissuader les touristes étrangers de venir à Phuket.

« Il leur sera difficile de rester sur l’île pendant 14 jours. C’est trop long, compte tenu du nombre de sites et d’activités touristiques sur l’île. Ce serait mieux d’adopter une règle de sept jours pour que les touristes puissent visiter aussi d’autres destinations »

Phuket devrait être la première destination à rouvrir sans quarantaine aux touristes vaccinés à partir du mois de juillet, suivie d’une dizaine d’autres destinations au mois d’octobre.

La compagnie aérienne Emirates a annoncé hier qu’elle reprendrait quatre vols hebdomadaires vers l’île de Phuket à partir du 2 juillet 2021, suivant la réouverture d’une des principales destinations aux touristiques en Thaïlande.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

20 replies on “Réouverture de la Thaïlande: le séjour obligatoire à Phuket passe de sept à 14 jours”

  1. Ouais le problème c’est que qu’est-ce qu’on fait avec les gens qui ont un appartement sur place s’il faut passer 15 jours dans un hôtel pour moi je ne fais pas le déplacement

  2. 7 jours était le max possible sachant que les séjours moyens sont 5 jours, que les séjours sont de l’ordre de 17 jours, cela sera un palliatif à la quarantaine de Bangkok dans une chambre d’hôtel, en plus ils excluent tous les russes (sputnik V), donc bien pour ceux qui restent 2 ou 3 mois,

  3. Bonjour
    Donc si je suis votre article ,les 14 jours d hotels s appliquent uniquement aux personnes qui desirent sortir de Phuket,
    Les residents , arrivant de l etranger , pourront ils directement sejourner chez eux ???

    1. Bonjour Laurent, pour le moment cette question n’a pas encore été abordée dans le cadre du programme « Sanbox ».

  4. c est vraiment super désolant de changer les règles en permanence et cette fois on peut vraiment douter de la pertinence et logique de cette décision pour des gens vaccinés
    j avais réserve nos vols pour PHUKET au 15 JUILLET pour après 7 jours de séjour aller voir notre fils que ma femme n a pas vu depuis 18 MOIS ….
    du coup nous risquons de ne pas venir si c ‘est 14 jours avant de pouvoir aller le voir dans la capitale

  5. 7 jours à Phuket,… Passe encore, mais 2 semaines… NON
    Tant d’autres destinations nous tendent les bras

  6. Un test pour les enfants de 6 ans, cela n’existe nul par ailleurs…quelle absurdité, réellement à 7 jours ont regardait les vols, afin de voir nos amis à BKK, mais 14 jours et les gosses de 6 ans testés, goodbye TH

  7. Et puis quoi encore aucune liberte pour choisir son hotel impossibilite d atterrir a bangkok moyens de transport encadres loisirs encadres certificat d entree assurance specifique 14 jours au lieu de 7 je suis vaccine je crains plutot de contracter le covid en thailande que de l exporter.

  8. ce n’est déjà plus 7 jours de mise en quarantaine dès le pied posé à Phuket mais QUATORZE jours jusqu’en octobre les prochaines nouvelles…

    1. Ce n’est pas une quarantaine car tu peux sortir de ton hôtel mais c’est dans un hôtel qui fait du copinage avec le gouvernement et pas dans un condo …..

  9. Très honnêtement personne n’ira , le pays va sombrer dans la misère total , tout ça c’est de la propagande venant des responsables bien haut pour refuser tout simplement les étrangers en leurs disant rester chez vous , je remercie les Chinois d’avoir monter ce covid19 en toute pièce . Insupportable .

  10. Quarantaine ou pas? Je comprends rien à votre article. Qui passe de 7 a 14? Les vaccinés ou les autres? A partir de maintenant ? Le 1er juillet les vaccinés, plus de quarantaine ? Il est mal rédigé votre article.

  11. même si j utiliserai des termes plus choisisque flourens, phuket c est pataya en plus cher et pour rester 14jours prisonnier d un hôtel très cher … non merci
    ca fait 2 ans que on est en prisons en France c est pas pour recommencer a phuket !

  12. Délirant . Ils ne comprennent pas que ceux qui veulent voyager n’accepteront jamais de quitter un monde d’enfermement pour un autre., pour lesquels en plus il faudra bien payer. Il suffirait pourtant de simplement copier ce qui se fera en Juillet ailleurs. Vaccination. Point barre. Ces autorités sont-elles bien sur sur la même planète?

  13. On est vraiment dans un cirque complet. J’ai un condo à Pucket et je dois passer 14 jours dans un hôtel certifié par le gouvernement. De qui se moque-t-on ? Ce n’est pas encore cette années que toute les personnes qui ont vu leur vie basculer pourront vivre normalement. Ce qui se passe est tout à faire misérable et je ne sais pas comment les thailandais vont s’en sortir.

  14. Et bien comme ça c’est encore les gros riches hôtels qui vont s’enrichir ! Et c’est encore les plus riches qui viendront à phuket ! Quelle honte ces mesures !

  15. qu’ils gardent leur puket et le reste …. leurs test trop cher et leur 7 jours chiants

Comments are closed.