Le point sur les restrictions en Thaïlande

Depuis le 26 mars, l’état d’urgence est entré en vigueur en Thaïlande, imposant un certain nombre de restrictions, qui concernent les voyageurs ainsi que les résidents en Thaïlande.

La fermeture des frontières

L’entrée en Thaïlande

Toutes les frontières terrestres de la Thaïlande sont actuellement fermées, sauf cas particulier et en fonction d’autorisations spéciales délivrées par les gouverneurs de provinces.

Dans ce cadre, les seuls étrangers qui sont autorisés à entrer en Thaïlande sont notamment ceux ayant un permis de travail, et munis d’un certificat médical « fit to fly » (modèle téléchargeable ici :https://ddc.moph.go.th/viralpneumonia/file/guidelines/G23.pdf). Ils pourront être soumis à des mesures restrictives (quatorzaine, traçage mobile).

Source : France Diplomatie

Les voyageurs en transit

Les nouvelles règles de transit aéroportuaire, valables du 25 mars au 31 mars 23h59 (heure locale) sont, à ce stade les suivantes :

Les voyageurs étrangers en transit dans un aéroport thaïlandais (pour une durée maximale de 24 heures) vers un État tiers doivent, lors de l’enregistrement dans leur pays de départ, présenter obligatoirement un certificat médical « fit to fly » (modèle téléchargeable ici :https://ddc.moph.go.th/viralpneumonia/file/guidelines/G23.pdf), par lequel un médecin atteste de leur aptitude à voyager.

Source : France Diplomatie

La sortie de Thaïlande

Il n’y pas de restriction pour quitter la Thaïlande, mais compte tenu de la situation actuelle, et du fait que de nombreuses compagnies ont cessé de desservir Bangkok, il est très difficile de se procurer un billet d’avion.

Dans ces conditions, il est formellement recommandé aux Français actuellement en déplacement temporaire en Thaïlande de prendre les mesures nécessaires pour un retour rapide en France tant que des liaisons commerciales restent ouvertes.

Les restrictions à l’intérieur de la Thaïlande

Pour le moment il n’y a pas de confinement obligatoire ni de couvre-feu national en Thaïlande.

Mais l’état d’urgence donne des pouvoirs très étendus aux gouverneurs de provinces pour fixer leurs propres règles, et certains ont déjà imposé des restrictions de circulation et des mesures partielles de couvre-feu.

Le gouvernement a déclaré l’état d’urgence dans tout le pays jusqu’au 30 avril. Voici les dispositions adoptées jusqu’à présent.

  • Les voyages inter-provinciaux sont restreint aux déplacements nécessaires. Des points de contrôles sanitaires seront mis en place à l’entrée des provinces.
  • Les zones à risque, telles que les sites d’épidémies antérieures, y compris les discothèques et les stades de boxe, seront fermées au public indéfiniment. Les gouverneurs provinciaux auront le pouvoir de déclarer de nouvelles zones à risque et de les fermer en fonction des circonstances.
  • Fermeture indéfinie des écoles et universités
  • Interdiction de stocker des quantité excessives de nourriture, de fournitures, d’eau, de médicaments
  • Interdiction de réunion publique
  • Les médias qui publient de fausses informations risquent d’être fermés et les auteurs poursuivis.
  • Les gouverneurs provinciaux ont un contrôle total dans leurs provinces respectives
  • Les personnes de plus de 70 ans ou ayant des antécédents de maladie ainsi que les enfants de moins de cinq ans doivent s’abstenir de sortir de chez eux.
  • Le gouvernement et les propriétaires d’entreprises sont responsables de la désinfection de tous les lieux de travail et de réunion
  • Les événements sociaux (sorties, etc…) n’ont pas été interdits, mais il a été demandé de les réduire au maximum et d’être attentif (mindful)
Comments ( 12 )
Add Comment
  • Sarah

    Bonjour

    Y’a t-il des restrictions pour accéder aux plages dans la région de Khao Lak ?

    Merci

  • Alexandre

    Bonjour,
    J’aimerais me rendre en Thailande pour aller voir ma compagne thaïlandaise durant 1 mois es-ce possible de venir actuellement à Krabi depuis la France avec un certificat médical ?
    Merci pour votre réponse
    Alexandre

    • Redaction Bangkok

      Oui c’est possible, mais seulement si vous êtes diplomate ou si vous avez un permis de travail (Work Permit)

  • Dominique Nekkah

    Bonjour
    Logé dans un hôtel à Rawai (province de Phuket) où ils ont fermés leurs piscines, salle de fitness, sauna,…et maintenant les plages…
    Peut on espérer (vu le nombre restreint de personnes) qu au moins les piscines puissent réouvrir ????
    Merci pour votre réponse
    Dominique

    • Redaction Bangkok

      Aucune chance avant le 30 avril. Les piscines figurent sur la liste des endroits à fermer dans le décret d’état d’urgence.

      • Dominique Nekkah

        Pouvez vous me dire si la province de phang nah (Khao Lak) aura ses piscines (établissement hôtelier) ouverte ?
        Merci pour votre réponse
        Dominique Nekkah

        • Redaction Bangkok

          En principe depuis le début de l’état d’urgence et jusqu’au 30 avril, toutes les piscines sont fermées

  • HenryDo

    Prennez le train !

  • Dullin

    Si Thai Smile Airways est une filiale de Thai Airways, ces compagnies sont proches du depôt de bilan pour cause de fauche dans la caisse, Pour rembourser il faut de l’argent et ils n’en ont plus, le robinet touristes s’est tarie (ici le nom est cash flow gogo)
    Comme la Thailande préfère le tourisme de masse chinois qui ne rapporte que pas grand chose au tourisme individuel qui faisait vivre un grand nombre de gens; ma famille et moi allons voir au Cambodge, juste après la frontière Thai; si le soleil y est plus agréable et y attendre des jours meilleurs: Bilan pour la Thailande : 3 consommateurs de moins et 3000euros mois en moins: pour les banques Thai: Je n’aime pas la tournure que prennent les événements. Faites vous traduire la télé et vous verrez que la fuite est le seul salut: Arrivé en 1975, c’est la première fois que je vois la Thailande comme cela .

  • Michel GENAY

    Personnellement, j’avais un vol AirAsia pour le 15/04.
    AirAsia stoppe ses vols juqu’au 25/04 ou 31/04…
    J’avais donc repris un billet sur ThaiSmile Airways le 25/03 pour le 15/03
    Le lendemain ThaiSmile stoppe ses vols et ne rembourse pas…
    Je trouve scandaleux que 24h après avoir vendu le billet, ThaiSmile n’assument pas ses responsabilités.

  • Ferreol gregoire

    Bonjour, penser vous que d’ici quelques jours ou semaines il sera possible de trouver un vol pour Bangkok ( je suis à Penang en Malaisie ) ?
    Je travaille en Thaïlande approbation de work permit est faites ( visa non b également )
    J’attend juste de pouvoir me rentre à Bangkok ( ou je vis depuis 6 ans) car pour le moment aucun vol

    Merci

    • Redaction Bangkok

      La situation évolue au jour le jour, donc je n’ai aucune idée de ce que vont faire les compagnies aériennes. Mais compte tenu de l’état d’urgence (fermeture des frontières pour les touristes) qui est prévu pour durer jusqu’au 30 avril, je ne vois pas comment les compagnies aériennes pourraient reprendre les vols avant cette date.