Categories: CultureSportTourisme

Songkran, Full Moon, Grand Prix : cascade d’annulations en Thaïlande

L'épidémie de coronavirus entraîne une série d'annulations en Thaïlande, dont Songkran la fameuse fête du nouvel an thaï.

Share

Pour éviter une éventuelle propagation du virus du Covid 19, les festivités de Songkran seront limitées cette année en Thaïlande.

Après Phuket et Pattaya, les autorités locales de Bangkok ont suspendu les activités prévues à Khao San Road pour la célébration de Songkran, le nouvel an bouddhiste.

Les événements de Chiang Mai, Khon Kaen, Bang Saen, Phetchabun et Buriram sont également confirmés comme annulés.

Une annulation qui risque d’engendrer de fortes pertes économique pour ce festival très lucratif qui attire chaque année des milliers de touristes.

Alors qu’elle devait se tenir du 11 au 15 avril prochain, la fête de l’eau ou Songkran semble de plus en plus compromise à cause de l’épidémie de Coronavirus.

Les autorités ont encouragé le public à faire des actes privés mais discrets pour célébrer Songkran.

“Nous avons eu une discussion et avons conclu que nous n’organiserons pas d’événement officiel du tout parce que nous voulons éviter tout risque de propagation de COVID-19, qui devient plus probable avec de grandes foules”, a annoncé le maire de Patong, Chalermluck

Pour la deuxième année consécutive le festival est menacé, alors que l’année précédente les festivités avaient été suspendues dans  certains quartiers de Bangkok afin de permettre aux autorités de préparer le couronnement du Roi.

A lire aussi

Une fête religieuse majeure en Thaïlande

Songkran (le passage en Sanskrit) est une fête bouddhique majeure en Thaïlande qui célèbre le nouvel an lunaire.  Pour l’année 2020, les festivités doivent avoir lieu du 13 au 15 avril, selon le calendrier lunaire.

A cette occasion, les jours sont fériés afin que chacun puisse retourner auprès de sa famille selon la tradition.

La veille de Songkran, le 12 avril, les croyants se rendent dans les temples afin de réaliser des offrandes et recevoir la bénédictions des moines. Ils doivent effectuer un rituel en commençant par laver les mains de leurs aînés avec de l’eau parfumée aux pétales de rose et au jasmin.

Depuis quelques années, la fête est devenue un événement touristique majeur qui attire des milliers d’étrangers,  venus participer aux gigantesques batailles d’eau organisées partout en Thaïlande.

A cette occasion, les villes de Bangkok ou Chiang Mai ont pris pour habitude de prolonger les festivités sur quelques jours de plus.

Pas de rassemblements pour la Full Moon

Toutes célébrations de la “Full Moon” sur l’île de Koh Phangan sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Face à la psychose ou danger réel que représente le Covid-19, de nombreux événements ont été annulés par tout sur le territoire.

A commencer par le festival Wan Lai de Saen Suk prévu les 16 et 17. S’en est suivi le grand prix de Moto GP qui devait se tenir à Buriram qui a de son côté été reporté au 4 octobre 2020.

Anouk Ampe

Commentaire

  • Cette fête a été complètement dénaturée.
    A l'origine, c'était pour témoigner du respect aux anciens que l'on faisait d'un peu d'eau sur leus mains.
    Maintenant, c'est un grand cirque où les étrangers sont arrosés à lances d'eau, à seaux d'eau.
    Même moi, a plus de 70ans, j'en au reçu. J'avais une bouteille d'eau avec moi pour étancher ma soif, alors je l'ai lancée sur mon agresseur. Celui-ci m'a donné un coup de poing sur la tempe.
    Bravo la xenophobie

Publié par
Anouk Ampe

Cet site utilise des cookies.

En savoir plus