Alors que Bangkok est confronté à des niveaux très élevé de pollution atmosphérique, mettant en péril la santé de ses habitants et l’activité économique, un récent rapport du Forum économique Mondial souligne l’importance des risques environnementaux dans la région.

Les crises liées à l’environnement figurent en tête des risques pour les entreprises en Asie, tandis que les risques budgétaires apparaissent comme le principal risque économique au niveau mondial.

Les problèmes économiques dominent les préoccupations des dirigeants d’entreprises du monde entier, selon le rapport 2019 sur les risques régionaux pour les entreprises du Forum économique mondial.

Dans une enquête auprès de près de 13 000 dirigeants d’entreprises dans plus de 130 pays, les répondants ont classé les «crises fiscales et budgétaires» au premier rang des risques économiques à l’échelle mondiale.

En Asie, les crises liées à l’environnement constituent une préoccupation majeure

Les risques environnementaux sont la principale préoccupation des entreprises en Asie de l’Est et dans le Pacifique, avec en première position du classement le risque de «catastrophes naturelles», et en cinquième position les «événements climatiques extrêmes».

Risques par région (Forum économique mondial)
Le risque lié aux catastrophes naturelles est perçu comme le plus important dans la région Asie Pacifique.

Selon le Centre de recherche sur l’épidémiologie des catastrophes, les catastrophes naturelles dans la région de l’Asie sont responsables de plus de 80% du nombre total des décès, ont touché plus de 50 millions de personnes et ont coûté 56,8 milliards de dollars.

Les inondations généralisées en Thaïlande
Les inondations en Thaïlande, qui ont eu lieu en 2011 sont la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire du pays, selon la compagnie d’assurance et de réassurance allemande Munich Re.

La région Asie-Pacifique est non seulement la plus touchée par les catastrophes naturelles et les phénomènes météorologiques extrêmes en termes de pertes en vies humaines, mais sa population nombreuse et extrêmement vulnérable rend la région particulièrement exposée aux pertes économiques.

Les cyberattaques plus redoutées en Europe et en Amérique du Nord

Les “Cyberattaques” constituent le deuxième plus grand défi pour les dirigeants et le plus important pour les entreprises européennes et nord-américaines pour la deuxième année consécutive, soulignant la sophistication et la prolifération de ce type d’attaque.

«À un moment où la croissance économique mondiale semble fragile, les dirigeants d’entreprises sont profondément préoccupés par la résilience budgétaire de leurs gouvernements. En attendant, les cybermenaces constituent toujours un risque majeur en raison de leur évolution rapide et de leur potentiel de perturbation de plus en plus important « , a déclaré Emilio Granados-Franco, responsable des risques globaux et de l’agenda géopolitique au Forum économique mondial. »

3.5/5 (2 Reviews)

1 commentaire

  1. Je ne sais pas s’il en est de même pour Bangkok mais ici à Pattaya, cela fait deux fois que je vois circuler un taxi électrique. Comme quoi, tout espoir n’est pas perdu.

Laisser un commentaire